Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

Tous les matins, nous vous proposons un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays. Du lundi au vendredi, à 7h45.

FOCUS

FOCUS

Dernière modification : 12/06/2012

EXCLUSIF - La fuite des soldats maliens au Niger

Depuis bientôt trois mois, le Mali est coupé en deux : le Nord est aux mains des séparatistes touareg de l'Azawad et des islamistes d'Ansar Dine, alliés aux djihadistes d'Al-Qaïda au maghreb islamique. Les soldats maliens de l'armée régulière ont fui la région et certains sont partis se réfugier de l'autre côté de la frontière, au Niger. Une de nos équipes est allée à leur rencontre.

Ces soldats sont désarmés et confinés dans un ancien camp militaire dans la capitale Niamey, au Niger, mais ils sont prêts à repartir au front pour reconquérir le Nord-Mali et se racheter de leur défaite. Ces derniers n’ont échappé aux rebelles qu’en faisant semblant de se joindre à eux.

Leur commandant, le colonel-major Elhadji Ag Gamou décrit un Nord-Mali sous la coupe intransigeante des islamistes, qui imposent la charia et n’ont que faire des revendications autonomistes touareg. Il explique que sa présence avec ses 600 hommes au Niger est "stratégique" dans le cadre d’une offensive militaire qu’il appelle de ses vœux.

Un officier malien, arrivé de Bamako, va plus loin, affirmant qu’une intervention militaire se prépare activement. Les officiels nigériens, eux, maintiennent une neutralité officielle, expliquant qu’ils accueillent ses soldats pour des raisons humanitaires, mais à titre temporaire. Cependant, ils laissent entendre que ces troupes qui connaissent parfaitement la région pourraient servir de force d’appoint dans le cadre d’une intervention militaire internationale, si possible sous couvert d’un mandat de l’ONU.
 

Un reportage de Marc Perelman, Marc Cousinet, Lionel Barbosa et Olivier Morel.

Par Marc PERELMAN

Comments

COMMENTAIRE(S)

 
 
Les archives

18/04/2014 Manifestations

Bosnie-Herzégovine : les "plénums citoyens" vont-ils passer à l'heure du printemps ?

Depuis la révolte populaire du 7 février, quatre gouvernements cantonaux ont démissionné en Bosnie. Dans quinze villes, la société civile se réunit dans le cadre de "plénums...

En savoir plus

17/04/2014 Monnaie

Bitcoin, une révolution monétaire?

Le Bitcoin, cette monnaie virtuelle qui s’affranchit des banques centrales et des États, suscite enthousiasme et scepticisme. Certains jurent que cette devise va révolutionner...

En savoir plus

16/04/2014 France

Les Algériens de France : un vote courtisé

Alors que les citoyens d’Algérie sont appelés aux urnes ce jeudi pour l'élection présidentielle, en France, la communauté algérienne vote depuis samedi dernier. La mobilisation...

En savoir plus

15/04/2014 Indépendance

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

Pendant près de trois semaines, des centaines de manifestants ont occupé le parlement taïwanais pour protester contre la signature d'un pacte commercial entre Taïwan et la Chine....

En savoir plus

14/04/2014 Ukraine

Carnet de route croisé de nos correspondants à Moscou et à Kiev

Nous vous proposons un carnet de route croisé de nos correspondants à Moscou et à Kiev. Ksenia Bolchakova traverse la frontière ukrainienne depuis la Russie, tandis que Gulliver...

En savoir plus