Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

Afrique

François Hollande craint l'installation de groupes terroristes au nord-Mali

©

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/06/2012

À l'occasion d'un entretien à l'Élysée avec le président du Niger, François Hollande a estimé qu'il y avait une menace réelle "d'installation de groupes terroristes au nord-Mali", actuellement aux mains des touareg et des islamistes.

AFP - La France redoute une "installation de groupes terroristes" au nord du Mali, actuellement aux mains de forces touaregs et islamistes, a déclaré François Hollande à l'issue d'un entretien à Paris avec le président du Niger Mahamadou Issoufou.

"Il y a une menace d'installation de groupes terroristes au nord-Mali (...), il y a une intervention extérieure qui déstabilise le Mali et qui installe des groupes dont la vocation est une intervention qui va bien au-delà du Mali, en Afrique et peut-être au-delà", a déclaré à le presse le président français.

Répartition des Touareg dans le Sahel



"Cette menace existe, c'est aux Africains de la conjurer, à eux de décider. La Cédéao (Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest) en est à la fois l'instrument juridique et l'instrument éventuellement militaire", a poursuivi M. Hollande.

"Aux Africains de saisir le Conseil de sécurité (de l'ONU), nous, nous appuierons la résolution qui sera présentée par la Cédéao", a insisté le chef de l'Etat, "si une intervention est décidée, c'est aux Africains de la mener, la France comme d'autres puissances se mettant au service des Nations unies".

Devant la presse, le président nigérien a confirmé les informations faisant état de la présence de "jihadistes afghans, pakistanais, en tout cas étrangers au Mali qui entraîneraient des groupes terroristes".

"Je confirme cette information (...) il s'agit d'une menace non seulement pour la sous-région mais aussi pour le monde", a précisé M. Issoufou, confirmant que les pays africains (Cédéao ou Union africaine) se préparaient à saisir le Conseil de sécurité de l'ONU dans un délai qu'il n'a pas précisé.

Première publication : 11/06/2012

  • MALI

    Accrochages entre rebelles touareg et islamistes dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • MALI

    L'UA réclame le soutien de l'ONU pour intervenir dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • EXCLUSIVITÉ FRANCE 24

    Le président du Niger prêt à intervenir militairement au Mali "en dernier recours"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)