Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Vidéo : à Novoazovsk, "il semblerait que les Russes soient déjà partis"

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

Afrique

François Hollande craint l'installation de groupes terroristes au nord-Mali

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/06/2012

À l'occasion d'un entretien à l'Élysée avec le président du Niger, François Hollande a estimé qu'il y avait une menace réelle "d'installation de groupes terroristes au nord-Mali", actuellement aux mains des touareg et des islamistes.

AFP - La France redoute une "installation de groupes terroristes" au nord du Mali, actuellement aux mains de forces touaregs et islamistes, a déclaré François Hollande à l'issue d'un entretien à Paris avec le président du Niger Mahamadou Issoufou.

"Il y a une menace d'installation de groupes terroristes au nord-Mali (...), il y a une intervention extérieure qui déstabilise le Mali et qui installe des groupes dont la vocation est une intervention qui va bien au-delà du Mali, en Afrique et peut-être au-delà", a déclaré à le presse le président français.

Répartition des Touareg dans le Sahel



"Cette menace existe, c'est aux Africains de la conjurer, à eux de décider. La Cédéao (Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest) en est à la fois l'instrument juridique et l'instrument éventuellement militaire", a poursuivi M. Hollande.

"Aux Africains de saisir le Conseil de sécurité (de l'ONU), nous, nous appuierons la résolution qui sera présentée par la Cédéao", a insisté le chef de l'Etat, "si une intervention est décidée, c'est aux Africains de la mener, la France comme d'autres puissances se mettant au service des Nations unies".

Devant la presse, le président nigérien a confirmé les informations faisant état de la présence de "jihadistes afghans, pakistanais, en tout cas étrangers au Mali qui entraîneraient des groupes terroristes".

"Je confirme cette information (...) il s'agit d'une menace non seulement pour la sous-région mais aussi pour le monde", a précisé M. Issoufou, confirmant que les pays africains (Cédéao ou Union africaine) se préparaient à saisir le Conseil de sécurité de l'ONU dans un délai qu'il n'a pas précisé.

Première publication : 11/06/2012

  • MALI

    Accrochages entre rebelles touareg et islamistes dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • MALI

    L'UA réclame le soutien de l'ONU pour intervenir dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • EXCLUSIVITÉ FRANCE 24

    Le président du Niger prêt à intervenir militairement au Mali "en dernier recours"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)