Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

SPORT

Roland-Garros 2012 : l'inoubliable moment de Rafael Nadal

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 11/06/2012

L’Espagnol Rafael Nadal a remporté lundi 11 juin son 7e titre à Roland-Garros. Une première historique pour le Majorquin qui est apparu très ému à l'issue de cette finale face à Novak Djokovic 6-4, 6-3, 2-6, 7-5.

"C'est un moment inoubliable pour moi, il y a beaucoup d'émotions. Ce fut un privilège de jouer contre l'un des meilleurs joueurs du monde." Rafael Nadal est apparu soulagé et heureux face aux journalistes à l'issue de la finale de Roland-Garros qu'il a remportée.

Grâce à ce succès, le Majorquin dépasse Björn Borg en nombre de titres glanés sur la terre battue parisienne. "C'est grandiose pour moi, un jour très spécial. Vous me parlez du record et de Björn Borg. C'est un honneur de le dépasser. Gagner sept fois ici est important car personne n'en a gagné plus. Mais ça vient après. Le plus important pour moi c'est juste de gagner Roland-Garros. Avec le temps qui passe, j'apprécie encore plus ces moments."

TENNIS

La joie de Nadal est à la hauteur de l'attente et du stress qu'il a pu ressentir ces derniers temps. Le désormais septuple vainqueur du Grand Chelem parisien a survécu à deux jours sous haute tension, notamment en raison des interruptions pour cause de pluie. L'Espagnol a également réussi à assumer l'étiquette de favori qui lui avait été collée à l'unanimité avant la finale. Mais "Rafa" a surtout mis fin à une série de trois finales du Grand Chelem perdues face à Djokovic, à Wimbledon, à l'US Open et à l'Open d'Australie.

"C'est une victoire très importante pour moi. J'ai passé deux jours difficiles. J'étais très nerveux toute la nuit, j'étais anxieux à l'idée de revenir disputer un bout de finale. Dans ma tête je joue ce match depuis vendredi après-midi ! Aujourd'hui j'étais fatigué avant le match. Deux heures avant, je ne me sentais pas prêt. Beaucoup plus tendu que d'habitude. Je ne me suis vraiment senti prêt que deux minutes avant d'entrer sur le court."

Son début de match, dimanche 10 juin, avec le gain du break l'a aidé à évacuer la pression, d'autant que sa mise en jeu et ses services millimétrés lui ont permis dès lors de faire la course en tête, sous la pluie, puis sous le soleil. Le numéro 1 mondial, Novak Djokovic a fini par craquer au bout de 3 h 49 min, dont 49 minutes jouées ce lundi.

Nadal, meilleur joueur de l'Histoire sur terre battue

À l'issue de la rencontre, le Serbe, beau joueur, a salué Nadal, l'affublant du titre de meilleur joueur de l'Histoire sur terre battue. Un hommage apprécié par l'Espagnol. "Je ne sais pas si je suis meilleur, ce n'est pas à moi de le dire. Disons que je suis probablement l'un de ceux qui ont obtenu les meilleurs résultats sur terre battue. C'est probablement ma meilleure saison sur terre battue. J'ai gagné Monte Carlo pour la huitième fois, Barcelone pour la septième fois et Rome pour la sixième fois et je n'ai pas perdu un set (sur terre rouge) cette année avant celui contre Djokovic en finale ici."

Et vu son âge (26 ans), Rafael Nadal peut espérer asseoir encore un peu plus sa légende. À l'heure actuelle, personne ne peut venir lui contester sa suprématie sur terre battue. Le Majorquin compte ainsi 227 victoires en 236 matchs disputés sur cette surface depuis 2005. Avec désormais onze titres du Grand Chelem, il peut même espérer titiller le record de victoires en Grand Chelem de Roger Federer (16).

Quand s'arrêtera t-il ? "C'est impossible à dire. Je serai là tant que j'ai la motivation, la passion du jeu et tant que le physique tient, que les blessures ne m'empêchent pas de gagner. Je travaille dur tous les jours, je me réveille avec de l'envie tous les matins. Lorsque ça changera, il sera temps de dire au revoir. Mais ce n'est pas le cas aujourd'hui. Enfin j'espère (rires)."


Première publication : 11/06/2012

  • ROLAND-GARROS

    Rafael Nadal entre dans la légende

    En savoir plus

  • ROLAND-GARROS

    La finale Djokovic-Nadal interrompue pour cause de pluie

    En savoir plus

  • ROLAND-GARROS

    Finale dames : Sharapova ajoute la Coupe Suzanne-Lenglen à son palmarès

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)