Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

SPORT

Roland-Garros 2012 : l'inoubliable moment de Rafael Nadal

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 11/06/2012

L’Espagnol Rafael Nadal a remporté lundi 11 juin son 7e titre à Roland-Garros. Une première historique pour le Majorquin qui est apparu très ému à l'issue de cette finale face à Novak Djokovic 6-4, 6-3, 2-6, 7-5.

"C'est un moment inoubliable pour moi, il y a beaucoup d'émotions. Ce fut un privilège de jouer contre l'un des meilleurs joueurs du monde." Rafael Nadal est apparu soulagé et heureux face aux journalistes à l'issue de la finale de Roland-Garros qu'il a remportée.

Grâce à ce succès, le Majorquin dépasse Björn Borg en nombre de titres glanés sur la terre battue parisienne. "C'est grandiose pour moi, un jour très spécial. Vous me parlez du record et de Björn Borg. C'est un honneur de le dépasser. Gagner sept fois ici est important car personne n'en a gagné plus. Mais ça vient après. Le plus important pour moi c'est juste de gagner Roland-Garros. Avec le temps qui passe, j'apprécie encore plus ces moments."

TENNIS

La joie de Nadal est à la hauteur de l'attente et du stress qu'il a pu ressentir ces derniers temps. Le désormais septuple vainqueur du Grand Chelem parisien a survécu à deux jours sous haute tension, notamment en raison des interruptions pour cause de pluie. L'Espagnol a également réussi à assumer l'étiquette de favori qui lui avait été collée à l'unanimité avant la finale. Mais "Rafa" a surtout mis fin à une série de trois finales du Grand Chelem perdues face à Djokovic, à Wimbledon, à l'US Open et à l'Open d'Australie.

"C'est une victoire très importante pour moi. J'ai passé deux jours difficiles. J'étais très nerveux toute la nuit, j'étais anxieux à l'idée de revenir disputer un bout de finale. Dans ma tête je joue ce match depuis vendredi après-midi ! Aujourd'hui j'étais fatigué avant le match. Deux heures avant, je ne me sentais pas prêt. Beaucoup plus tendu que d'habitude. Je ne me suis vraiment senti prêt que deux minutes avant d'entrer sur le court."

Son début de match, dimanche 10 juin, avec le gain du break l'a aidé à évacuer la pression, d'autant que sa mise en jeu et ses services millimétrés lui ont permis dès lors de faire la course en tête, sous la pluie, puis sous le soleil. Le numéro 1 mondial, Novak Djokovic a fini par craquer au bout de 3 h 49 min, dont 49 minutes jouées ce lundi.

Nadal, meilleur joueur de l'Histoire sur terre battue

À l'issue de la rencontre, le Serbe, beau joueur, a salué Nadal, l'affublant du titre de meilleur joueur de l'Histoire sur terre battue. Un hommage apprécié par l'Espagnol. "Je ne sais pas si je suis meilleur, ce n'est pas à moi de le dire. Disons que je suis probablement l'un de ceux qui ont obtenu les meilleurs résultats sur terre battue. C'est probablement ma meilleure saison sur terre battue. J'ai gagné Monte Carlo pour la huitième fois, Barcelone pour la septième fois et Rome pour la sixième fois et je n'ai pas perdu un set (sur terre rouge) cette année avant celui contre Djokovic en finale ici."

Et vu son âge (26 ans), Rafael Nadal peut espérer asseoir encore un peu plus sa légende. À l'heure actuelle, personne ne peut venir lui contester sa suprématie sur terre battue. Le Majorquin compte ainsi 227 victoires en 236 matchs disputés sur cette surface depuis 2005. Avec désormais onze titres du Grand Chelem, il peut même espérer titiller le record de victoires en Grand Chelem de Roger Federer (16).

Quand s'arrêtera t-il ? "C'est impossible à dire. Je serai là tant que j'ai la motivation, la passion du jeu et tant que le physique tient, que les blessures ne m'empêchent pas de gagner. Je travaille dur tous les jours, je me réveille avec de l'envie tous les matins. Lorsque ça changera, il sera temps de dire au revoir. Mais ce n'est pas le cas aujourd'hui. Enfin j'espère (rires)."


Première publication : 11/06/2012

  • ROLAND-GARROS

    Rafael Nadal entre dans la légende

    En savoir plus

  • ROLAND-GARROS

    La finale Djokovic-Nadal interrompue pour cause de pluie

    En savoir plus

  • ROLAND-GARROS

    Finale dames : Sharapova ajoute la Coupe Suzanne-Lenglen à son palmarès

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)