Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

EUROPE

Perquisitions chez des leaders de l'opposition avant une marche anti-Poutine

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/06/2012

La police russe a procédé lundi à des perquisitions au domicile de plusieurs leaders de l''opposition alors qu'une manifestation doit se tenir aujourd'hui contre le président Vladimir Poutine, accusé de vouloir museler ses détracteurs.

AFP - Des dizaines de milliers de personnes sont attendues mardi à Moscou à une grande manifestation de l'opposition au président Vladimir Poutine, au lendemain d'une série de perquisitions sans précédent visant ses leaders et le risque de lourdes amendes.

Des sites web de l'opposition inaccessibles

Plusieurs sites web proches de l'opposition russe étaient inaccessibles mardi matin, apparemment victimes d'une attaque en règle. Le site de la radio Echo de Moscou, du journal Novaya Gazeta et de la télévision Dojd étaient notamment bloqués.

Sur sa page Facebook, TV Dojd a indiqué être victime d'une attaque DDos, attaque par déni de service qui consiste à submerger les serveurs de demandes pour en bloquer le fonctionnement.

Novaya Gazeta et Echo de Moscou avaient rendu compte en détail la veille d'une série de perquisitions sans précédent visant les leaders de l'opposition.

TV Dojd a l'habitude de diffuser en direct des images des grandes manifestations contre le président Vladimir Poutine.

Les cyberattaques contre des sites critiques du Kremlin et des blogs d'opposants sont fréquentes en Russie. (AFP)

Après un rassemblement prévu à midi (08H00 GMT) sur la place Pouchkine au coeur de la capitale, les participants doivent défiler jusqu'à l'avenue Sakharov où aura lieu la manifestation baptisée "marche des millions", autorisée de 11H00 GMT à 14H00 GMT par la municipalité.

C'est dans cette avenue où près de 100.000 manifestants anti-Poutine s'étaient rassemblés en février, au plus fort de la contestation, que doivent s'exprimer les leaders de l'opposition en ce jour férié en Russie.

Une dizaine de perquisitions ont été effectuées lundi, notamment au domicile du blogueur anti-corruption Alexeï Navalny, du leader du Front de gauche Sergueï Oudaltsov, du dirigeant du mouvement Solidarité Ilia Iachine, et de la présentatrice vedette de la télévision Xénia Sobtchak.

L'opposition a aussitôt dénoncé une "tentative de torpiller la manifestation" de mardi, selon les mots de l'un de ses leaders, Ilia Ponomarev, du mouvement Pour les droits de l'homme.

Ces perquisitions et la nouvelle loi alourdissant considérablement les amendes à l'encontre des manifestants en cas de troubles, promulguée vendredi par Vladimir Poutine, témoignent du "renforcement des radicaux au sein du pouvoir", a estimé pour sa part l'ancien ministre russe des Finances, Alexeï Koudrine.

Le comité d'enquête a lui indiqué que ces opérations étaient liées à une enquête en cours sur la manifestation de l'opposition le 6 mai à Moscou, qui avait rassemblé plus de 20.000 personnes et s'était terminée par "des désordres massifs" faisant plusieurs blessés parmi les participants et les policiers.

Selon l'opposition, des provocateurs au service de la police avaient été à l'origine des heurts.

Réélu en mars pour un troisième mandat présidentiel, après ceux effectués de 2000 à 2008 suivis par un intermède de quatre ans comme Premier ministre, M. Poutine est confronté à une contestation sans précédent depuis son arrivée au pouvoir.

Les premières grandes manifestations ont commencé en décembre dernier, après la victoire du parti de Vladimir Poutine aux législatives au cours desquelles l'opposition avait dénoncé des fraudes massives.

Première publication : 12/06/2012

  • RUSSIE

    La police interpelle plus de 250 manifestants anti-Poutine à Moscou

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Les anti-Poutine manifestent à Moscou

    En savoir plus

  • RUSSIE

    "Vladimir Poutine va devoir faire des concessions"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)