Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

DÉBAT

L'Allemagne à la rescousse du budget français ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Drame du "cercueil volant" en Côte d'Ivoire et un riche couple sauve des migrants en mer

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

Santé

Le yaourt à la vanille serait aussi efficace que le Viagra

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/06/2012

D’après une étude du Massachusetts Institute of Technology, le yaourt à la vanille aurait un effet sur la sexualité des souris. Reste à savoir s’il en est de même pour les hommes.

Surprise au prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), aux États-Unis. Le professeur Susan Erdman, spécialiste de la biologie du cancer, et le généticien Eric Alm, qui menaient des études en laboratoire sur les effets de la consommation de yaourt sur le cancer chez la souris, ont observé un impact du yaourt à la vanille sur la sexualité des rongeurs de sexe masculin. Ils ont publié leurs travaux dans le mensuel de vulgarisation "Scientific American".

Quatre-vingt rongeurs des deux sexes étaient répartis en deux groupes : l’un nourri avec un régime "junk food" à forte teneur en matières grasses, pauvre en fibres et en nutriments ; et l’autre avec un régime standard. Vingt souris de chaque groupe recevaient également, en plus de leur alimentation, du yaourt à la vanille afin d’évaluer les effets des bactéries et levures contenues dans la préparation laitière sur l’obésité, facteur de risque dans le développement du cancer.

Effet dopant sur la libido et la fertilité des souris

Les chercheurs ont d'abord noté que les consommateurs de yaourt avaient le poil brillant et une démarche particulièrement fanfarone ("mouse swagger"). En explorant cette piste, ils ont constaté que le dessert lacté avait un effet virilisant : les mâles qui en consommaient avaient les testicules 5% plus gros que leurs collègues qui avaient une alimentation équilibrée et 15% plus gros que ceux qui se nourrissaient de "junk food".

Effet qui se traduisait sur la reproduction des rongeurs : les souris dopées au yaourt à la vanille fécondaient plus vite leurs partenaires avec à la clé une progéniture plus importante. Les petits des femelles "souris-yaourt-vanille" étaient plus gros et sevrés plus vite que ceux de souris sans yaourt.

Des souris et des hommes ?

Une étude américano-espagnole menée par les universités d’Harvard et de Murcie avait déjà montré que la consommation de yaourts nature faisait grimper la fertilité masculine. Cette même étude mentionnait les œufs, le saumon, les noix, les graines, les baies, les patates douces, le brocoli et les asperges comme autres aliments qui bonifient la qualité du sperme.

Plus surprenant, la pastèque pourrait être vendue comme un générique du Viagra à en croire des chercheurs du Centre d’amélioration des fruits et légumes du Texas. En 2008, ils ont démontré dans une étude que la citrulline, un acide aminé de la pastèque, favorise la dilatation des vaisseaux sanguins et se révèle bénéfique contre les troubles de l’érection. La citrulline se trouve aussi dans les concombres, dont la forme phallique ferait elle aussi son effet.

Première publication : 12/06/2012

  • Bahreïn

    Le premier sex-shop du golfe Persique ouvre ses portes au Bahreïn

    En savoir plus

  • CHINE

    Un peu de sexe dans un monde de censure numérique

    En savoir plus

  • LITTÉRATURE

    "Tactical Mind" devient le premier livre érotique pour aveugle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)