Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

Planète @venir

L’incroyable phénomène de l’e-sport

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabien Archambault : "La France n'est pas un grand pays de football"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : la télémédecine, une initiative pour les femmes médecins

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur la route des festivals de musique

En savoir plus

TECH 24

Beauté connectée : parce que vous le valez bien...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le monde décrit par Trump n’existe pas"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Attentat de Nice : "Cazeneuve face à l'été meurtrier"

En savoir plus

Moyen-orient

La France exige l'arrêt "total" des livraisons d'armes au régime d'Assad

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/06/2012

La France demande le "respect scrupuleux [de] l'embargo total sur les armes contre la Syrie que l'Europe a imposé". Une déclaration qui fait écho aux critiques de Washington sur les livraisons d'armes effectuées par la Russie à Damas.

AFP - La France demande l'arrêt "total" des exportations d'armes au régime du président syrien Bachar al-Assad, a indiqué mercredi le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Bernard Valero.

"Nous demandons l'arrêt total des exportations d'armes au régime syrien comme l'a demandé, devant le Conseil de sécurité la semaine dernière, M. Kofi Annan, envoyé spécial conjoint des Nations-unies et de la Ligue arabe", a déclaré M. Valero lors d'un point de presse.

"Nous réitérons notre plein soutien et notre respect scrupuleux à l'embargo total sur les armes contre la Syrie que l'Europe a imposé", a ajouté le porte-parole, alors que les Occidentaux, notamment les Américains, critiquent les livraisons d'armes de la Russie au régime de Damas.

Mardi soir, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a accusé Moscou de mentir à propos de ses livraisons. Les Etats-Unis s'inquiètent notamment d'informations faisant état de l'envoi d'hélicoptères d'attaque russes à la Syrie.

"Sur ce sujet notre doctrine est claire: quand la France vend des armes, elle veille à ce que celles-ci ne puissent pas être retournées contre les peuples", a souligné M. Valero au lendemain de critiques de l'ONG de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch contre le gouvernement français.

HRW a critiqué la signature par le groupe français Thales d'un contrat avec le russe Rosoboronexport pour équiper les chars russes de caméras thermiques, s'inquiétant de leur possible exportation vers la Syrie, ce que Thales dément.

Première publication : 13/06/2012

  • SYRIE

    Après huit jours de combats intensifs, l'armée régulière affirme avoir "libéré" Haffé

    En savoir plus

  • SYRIE

    La Syrie est entrée en guerre civile, selon un haut-responsable de l'ONU

    En savoir plus

  • SYRIE

    Des voix alaouites s'élèvent contre le régime de Bachar al-Assad

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)