Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

La mode de 2014 marquée par une douce révolution et une prise de conscience des créateurs.

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

Moyen-orient

Série d'attentats à Bagdad et Hilla, des dizaines de morts

Vidéo par Cécile GALLUCCIO

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/06/2012

Plusieurs attentats à la bombe et attaques à main armée ont frappé Bagdad et ses environs ainsi que la ville de Hilla, dans le centre de l'Irak. Des dizaines de victimes sont à déplorer, selon les premiers bilans donnés par les autorités.

AFP - Une série d'attentats à la bombe a fait mercredi au moins 49 morts et près de 150 blessées en Irak, au moment où la communauté chiite se préparait à commémorer à Bagdad la mort de l'un de ses principaux imams.

"une crise politique qui perdure depuis plusieurs mois déjà"

Il s'agit du plus lourd bilan depuis le 20 mars, lorsque des attentats coordonnés dans plusieurs villes d'Irak avaient fait une cinquantaine de morts.

Au total, au moins 29 attaques ont été recensées tôt mercredi à Bagdad, Hilla, Kerbala, Azizia, Balad, Baqouba (centre de l'Irak), Kirkouk et Mossoul (nord). Douze d'entre elles ont été commises par le biais de voitures piégées et 14 par d'autres bombes. Trois attaques à main armée se sont également produites à Bagdad et Baqouba.

L'attaque la plus meurtrière a frappé Hilla (95 km au sud de Bagdad), où deux voitures piégées ont fait 19 morts et 38 blessés. A Bagdad, le bilan est d'au moins 18 morts et de dizaines de blessés.

Cette nouvelle série d'attentats intervient alors que Bagdad est en pleine préparation pour une célébration chiite à l'occasion de l'anniversaire de la mort de Moussa al-Kazem, le septième des douze imams vénérés par les chiites duodécimains.

Au moins trois voitures piégées ont explosé dans la capitale, dont l'une dans le quartier chiite de Kazamiya, où doivent se dérouler les cérémonies en l'honneur de l'imam, enterré dans un mausolée situé dans ce quartier du nord de Bagdad. Ces cérémonies attirent chaque année des dizaines de milliers de pèlerins chiites venus d'autres villes, souvent à pied.

L'anniversaire de sa mort, qui donne généralement lieu à de grandes manifestations, sera célébré cette année le 18 juin.

Des voitures piégées ont également explosé dans le quartier chiite de Nahrawan, à la limite sud de Bagdad, et à Karrada, une zone mixte du centre de la capitale, où de nombreux pèlerins chiites étaient rassemblés pour ces cérémonies.

Les attaques de militants extrémistes sunnites contre des pèlerins chiites sont fréquentes en Irak.

A Baqouba (60 km au nord de Bagdad), chef-lieu de la province instable de Diyala (centre), neuf bombes ont explosé dans différents endroits de la ville, faisant quatre morts et sept blessés.

Par ailleurs, quatre policiers ont été blessés par l'explosion d'une voiture piégée et une famille de déplacés a été attaquée dans un village proche par des hommes armés qui ont tué le père et blessé quatre autres personnes, selon des sources de sécurité et médicale.

La dernière attaque d'ampleur dans la capitale remonte au 4 juin, lorsqu'un attentat suicide à la voiture piégée avait détruit le siège d'une fondation religieuse chiite, faisant au moins 25 morts. Il avait été revendiqué par l'Etat islamique d'Irak, paravent d'al-Qaïda.

La violence a décru en Irak ces dernières années mais reste quasi-quotidienne: 132 personnes ont péri dans des attaques au cours du seul mois de mai selon les statistiques officielles.

Première publication : 13/06/2012

  • IRAK

    Plus de 20 morts dans un attentat-suicide contre une fondation chiite de Bagdad

    En savoir plus

  • IRAK

    Plusieurs attentats meurtriers frappent Bagdad

    En savoir plus

  • IRAK

    La Turquie refuse d'extrader le vice-président irakien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)