Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusivité France 24 : Laurent Fabius s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipes

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

Afrique

L'ancien président Ben Ali condamné par contumace à 20 ans de prison

Vidéo par Thibaut CAVAILLÉS

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/06/2012

Le tribunal militaire de Tunis a condamné par contumace l'ancien président Zine el-Abidine Ben Ali à 20 ans de prison pour "incitation au désordre, meurtres et pillages sur le territoire tunisien", selon l'agence TAP.

AFP - L'ancien président tunisien Zine El Abidine Ben Ali a été condamné par contumace mercredi à 20 ans de prison par le tribunal militaire de Tunis pour "incitation au désordre, meurtres et pillages sur le territoire tunisien", a rapporté l'agence TAP.


Le tribunal militaire a rendu son verdict à l'aube dans l'affaire dite de Ouardanine, relative à la mort de quatre jeunes tués par balles durant les violences qui ont secoué la ville de Ouardanine dans le Sahel tunisien (est) à la mi-janvier 2011.

Dans la nuit du 15 au 16 janvier 2011, au lendemain de la fuite de Ben Ali en Arabie saoudite, quatre manifestants avaient été tués en tentant de s'opposer à la fuite de Kaïs Ben Ali, neveu du président déchu.

Les familles des victimes accusent des agents des forces de l'ordre d'avoir donné l'ordre de tirer sur les manifestants. Les jours qui avaient suivi la fuite de Ben Ali avaient été marqués par le chaos et la violence, et de nombreuses exactions avaient été commises par des miliciens armés.

Kaïs Ben Ali, potentat local de Msaken, une localité de la région d'origine de l'ex-président Ben Ali, a pour sa part été arrêté le 14 mars dernier à Sousse (est).

Une quinzaine de membres des forces de sécurité étaient également poursuivis dans ce dossier, et des peines de 5 à 10 ans de prison ont été prononcées par le tribunal militaire, selon la TAP. Certains des accusés sont en fuite.

La justice a également accordé des indemnités aux familles des victimes comprises entre 150.000 et 200.000 dinars (75.000 et 100.000 euros).

La condamnation dans l'affaire de Ouardanine intervient alors qu'un autre tribunal militaire, au Kef (ouest de Tunis), doit se prononcer incessamment sur l'"affaire des martyrs de Thala et Kasserine". La peine capitale a été requise contre M. Ben Ali, poursuivi pour complicité d'homicide volontaire dans la mort de 22 manifestants tués en janvier 2011 dans la région centre du pays.

L'ex président Ben Ali a déjà cumulé au civil des condamnations à 66 ans de prison notamment pour détournements de fonds, trafic de drogue et abus de biens publics. Il fait l'objet avec son épouse Leïla Trabelsi d'un mandat d'arrêt international, mais l'Arabie saoudite n'a jamais jusqu'à présent répondu aux demandes d'extradition tunisiennes.

 

Première publication : 13/06/2012

  • TUNISIE

    Un tribunal militaire requiert la peine de mort contre Ben Ali

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Le directeur de la télévision Nessma condamné pour la diffusion de "Persépolis"

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Répression des manifestations de Tunis : la société civile dénonce un "lundi noir"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)