Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

DÉBAT

Comment lutter contre l'organisation de l'État islamique?

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 14/06/2012

"L'ère post-Moubarak, vraiment?"

Presse internationale, Jeudi 14 juin 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, les tensions entre les Etats-Unis et la Russie au sujet de la Syrie, l’élection présidentielle en Egypte, et la misère en Grèce.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse internationale avec les tensions entre les Etats-Unis et la Russie au sujet de la situation en Syrie.

Depuis des semaines, l’Administration Obama demande à la Russie de cesser d’apporter son concours à la répression en cours, notamment à-travers la livraison d’armes au gouvernement syrien, mais rien n’y fait: «Qu’on est loin, constate ce matin The New York Times, de la lune de miel du début du printemps». Ce qui a changé, d’après le journal, c’est que Medvedev n’est plus président et que Poutine l’a remplacé. Vladimir Poutine, l’ex-colonel du KGB, qui doit rencontrer Barack Obama la semaine prochaine et qui jouerait désormais à fond la carte de l’antiaméricanisme pour tenter d’asseoir une légitimité contestée par les manifestants moscovites, tandis que son homologue américain serait confronté aux critiques de son adversaire républicain Mitt Romney, qui l’accuse de s’être montré trop laxiste vis-à-vis des Russes.

Foreign Policy va même plus loin, en expliquant que le soutien apporté par les Russes à Bachar El Assad permet finalement aux Américains de s’exonérer de toute intervention en Syrie. Le site américain explique que les intérêts de la Russie en Syrie sont trop importants pour que quiconque envisage sérieusement qu’elle puisse cesser de soutenir le régime en place, qui reste son meilleur allié, pour ne pas dire le seul, dans la région. Les Russes continueront de camper sur leur position, car ils savent ce qu’ils ont à perdre, pas ce qu’ils ont à gagner. Quant aux Etats-Unis, ils n’ont jamais eu l’intention de s’engager en Syrie, et pas plus aujourd’hui qu’hier, d’après Foreign Policy.

La situation en Syrie qui préoccupe chaque jour davantage le voisin libanais, inquiet de voir la crise syrienne se propager au-delà de ses frontières. The Washington Post rappelle que les blessures de la guerre civile sont toujours à vif au Liban, et qu’il est évidemment très difficile pour les Libanais d’assister à une guerre civile à leur porte. Beaucoup d’entre eux craindraient désormais de voir leur pays «aspiré» par ce conflit, d’après The Washington Post, qui raconte que le conflit syrien s’est déjà infiltré dans le nord-est du Liban, devenu un point de passage important pour l’équipement des insurgés.

On passe maintenant en Egypte, où l’on s’apprête à voter samedi et dimanche pour élire le futur président de l’ère post-révolution. Le second tour, on le rappelle, oppose l’ex- Frère musulman Mohammed Morsi à Ahmad Chafiq, qui a été le dernier Premier ministre de Hosni Moubarak, et qui a failli être disqualifié après l'adoption d'une loi qui  interdisant aux hauts responsables de l'ère Moubarak de se présenter à la présidentielle. Il a été rétabli in extremis dans la course, mais cette loi, rappelle le quotidien AlMasyAlYoum doit être examinée aujourd’hui  par la Cour constitutionnelle, qui risque de mettre donc un terme à ses ambitions politiques - une éventualité peu probable d’après le journal.

Et on s’apprête à voter aussi en Grèce, sans grand espoir toutefois. Les Grecs n’ont plus beaucoup d’espoir, et pour cause, leur vie quotidienne n’en finit plus de se dégrader, au point nous apprend ce matin The Independent, que dans les hôpitaux grecs, on manque non seulement de fonds pour faire tourner les services, mais on risque de manquer aussi désormais de nourriture pour les patients.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/09/2014 Revue de presse internationale

"Hongkong, nouveau Tienanmen ?"

Presse internationale, mardi 30 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, la poursuite de la campagne de désobéissance civile à Hongkong, et les inquiétudes sur la...

En savoir plus

30/09/2014 Alain Juppé

"Les profs manquent à l'appel"

Presse française, mardi 30 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, l’entrée du FN au Sénat, les duels Sarkozy/Fillon et Sarkozy/Juppé, et le manque de profs.

En savoir plus

29/09/2014 L'État islamique en Irak et au Levant

"Occupy défie Pékin"

Presse internationale, lundi 29 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, la confrontation entre forces de l’ordre et manifestants à Hong Kong, et les interrogations sur...

En savoir plus

29/09/2014 Égalité hommes-femmes

"Sur un plateau"

Presse française, lundi 29 septembre 2014. Au menu de cette revue de presse, la défaite de la gauche aux sénatoriales, et la décision du gouvernement de raboter le congé parental.

En savoir plus

26/09/2014 guerre

Le Royaume-Uni est-il prêt à intervenir en Irak ?

Les députés britanniques s'apprêtent à voter pour une participation aux raids visant les jihadistes de l’Organisation de l'État islamique. La presse anglo-saxonne s'interroge sur...

En savoir plus