Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

Economie

L'agence de notation Egan-Jones dégrade encore la note de la France

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/06/2012

La note accordée à la dette de la France a été abaissée jeudi de deux crans par Egan-Jones, passant ainsi à BBB+. l'agence de notation américaine invoque la pression croissante exercée sur le pays par la crise de la zone euro.

AFP - L'agence de notation américaine Egan-Jones a abaissé jeudi la note attribuée à la dette de la France à "BBB+", citant la pression croissante exercée sur le pays par la crise de la zone euro.

La note, qui était jusque-là de "A", a été abaissée de deux crans, et la perspective est négative. La France avait perdu son "AAA" chez cette agence petite agence américaine en juillet dernier.

Egan-Jones justifie cette décision par le ralentissement de la croissance économique française et la hausse des taux des emprunts publics. Elle prévient que "comme la France a tendance à soutenir ses banques, elle pourrait bientôt se trouver confrontée à d'importantes charges supplémentaires".

Pour la dette publique, Egan-Jones a constaté une "tendance désastreuse et le pire est encore à venir". Le nouveau président François Hollande va "se retrouver pressé de tenir ses promesses de campagne ce qui en fin de compte affectera la qualité de crédit" du pays, ajoute l'agence.

Les grandes agences de notation attribuent de meilleures notes à la France: Moody's et Fitch lui accordent encore un "triple A", la meilleure note possible, tandis que Standard & Poor's lui a retiré en janvier le AAA, abaissant la note du pays d'un cran, à AA+.

Première publication : 15/06/2012

  • ZONE EURO

    Après Fitch, Moody's dégrade à son tour la note souveraine de l'Espagne

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    François Hollande demande aux Grecs de tenir leurs engagements

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)