Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

  • Gaza : tirs meurtriers contre une école de l'ONU, fragile espoir de trêve

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Troisième mission de l'année réussie pour une Ariane 5

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

Moyen-orient

Paris et Moscou s'entretiennent sur l'après Bachar al-Assad

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/06/2012

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a annoncé discuter avec la Russie pour préparer l'après Bachar al-Assad. Moscou, principal allié de Damas, s'est, jusqu'ici, toujours opposé à une quelconque action contre le régime syrien.

AFP-

Paris envisage de fournir des moyens de communication aux rebelles

La France envisage de fournir aux rebelles syriens des moyens de communication qui les aideraient à prendre le dessus sur les forces du régime de Bachar al-Assad, a déclaré vendredi le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

Outre les efforts diplomatiques, une autre issue au conflit serait "une victoire claire et nette de l'opposition", a-t-il dit sur France Inter.

"C'est pourquoi, il y a à la fois la démarche de Kofi Annan et il est envisagé -les Américains l'ont fait, peut-être nous le ferons- de donner non pas des armes mais des moyens de communication supplémentaires" aux rebelles, a-t-il ajouté.

C'est la première fois qu'un responsable français envisage publiquement une aide matérielle à la rébellion armée contre le régime de Damas. (AFP)

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a affirmé vendredi que des discussions étaient en cours avec la Russie, très proche alliée de la Syrie, pour préparer l'après Bachar al-Assad.

"Les Russes eux-mêmes ne sont pas aujourd'hui attachés à la personne de Bachar al-Assad, ils voient bien que c'est un tyran et un assassin et que eux-mêmes en s'enchaînant à ce dictateur vont s'affaiblir", a indiqué Laurent Fabius sur France Inter.

"Mais ils sont sensibles, si Bachar est chassé du pouvoir, à qui va prendre (la place). La discussion porte là-dessus", a ajouté le ministre.

"L'opposition bien sûr, encore faut-il distinguer quels vont être les responsables de l'opposition et puis il y aura probablement, même si c'est déplorable, un certain nombre de gens qui ont appartenu aux anciennes équipes mais qui ne sont pas en première ligne. C'est cela qu'il faut essayer d'accoucher", a poursuivi le ministre.

Jusqu'à présent, la Russie et la Chine, se sont opposées au Conseil de sécurité à toute action résolue de la communauté internationale dans son ensemble contre le régime syrien.

Depuis le début de la révolte contre le régime de Bachar al-Assad en mars 2011, la répression de la révolte et les combats entre rebelles et forces gouvernementales ont fait plus de 14.100 morts, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH.)

Première publication : 15/06/2012

  • SYRIE

    Paris veut durcir les sanctions contre le régime de Damas

    En savoir plus

  • SYRIE

    Après huit jours de combats intensifs, l'armée régulière affirme avoir "libéré" Haffé

    En savoir plus

  • SYRIE

    La France exige l'arrêt "total" des livraisons d'armes au régime d'Assad

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)