Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi, à 20h40.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 15/06/2012

France : dans les coulisses de la guerre contre la mafia rom

Les Parisiens et les touristes les croisent souvent dans la rue, près des lieux touristiques : ce sont de jeunes Roms, qui cherchent à faire signer des "pétitions", ou à détourner l’attention... Mais derrière ces mineurs se cache un véritable trafic.

Ils arrivent en groupe au petit matin place de l’Opéra, un des endroits touristiques les plus fréquentés de Paris. Mais la vingtaine d’enfants roms amenés de Roumanie n’est pas là pour faire du tourisme.

Un bloc-notes à la main avec l’en-tête d’une fausse association de sourds-muets, ils abordent les touristes et leur demandent de faire des dons. L’astuce marche plutôt bien puisqu’on leur donne parfois des billets de 10 ou 20 euros. Mais les jeunes ne gardent pas l’argent longtemps.

Les "têtes" de ces réseaux d’exploitation de mineurs sont à quelques dizaines de mètres et surveillent l’opération. Toutes les demi-heures, ils récupèrent l’argent ramassé par les enfants.

D’autres groupes d’enfants sont emmenés place du Châtelet et s’éparpillent sur les grands boulevards. Ils sillonnent les terrasses de café et repèrent les iPhone que les touristes posent sur la table. Ils s’approchent, proposent de signer un papier pour une fausse association. Une seconde d’inattention suffit pour que le téléphone s’évapore aussi vite que les enfants…

Une caméra cachée nous a permis de retrouver les smartphones volés en vente sur un marché de Montreuil. Le dernier modèle, vendu 800 euros en magasin, nous est proposé à 250 euros. Un business lucratif : selon les chiffres de la police, un enfant vole en moyenne cinq iPhone par jour.

Pour mettre fin à cette criminalité d’un nouveau genre, la France a fait appel à la police roumaine qui a dépêché 17 officiers de liaison spécialisés dans ce type de trafic.

Nous les avons accompagnés dans leur enquête et aux commissariats de Paris où des Roms sont arrêtés tous les jours. Cette opération policière unique en Europe vise à démanteler les réseaux criminels qui ont transformé les enfants roms en véritable machines à faire de l’argent.

Par Mirel BRAN

Comments

COMMENTAIRE(S)

 
 
Les archives

11/07/2014 Italie

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

Le monde a changé après les attentats du 11-Septembre. La "guerre contre le terrorisme" qui s'en est suivi a broyé des vies, comme celle de l’Italien d'origine marocaine Abou...

En savoir plus

04/07/2014 Santé

Italie : Naples, terre malade

Boues industrielles, ordures en tout genre et même déchets nucléaires... Pendant des années, le crime organisé a déversé des millions de tonnes de déchets toxiques dans la...

En savoir plus

27/06/2014 Chômage

Les indignés du Sénégal

Chômage, népotisme et corruption... Pour ces jeunes Sénégalais, la candidature d’Abdoulaye Wade à un 3ème mandat présidentiel fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Des...

En savoir plus

20/06/2014 Réfugiés syriens

Le difficile retour des Arméniens de Syrie sur la terre de leurs ancêtres

Avec la guerre, des milliers d’Arméniens installés en Syrie depuis plusieurs générations, principalement à Alep, se sont réfugiés en Arménie. Mais pour nombre d’entre eux,...

En savoir plus

13/06/2014 Favelas

Ribeirao Preto, le "Monaco brésilien"

Pendant la Coupe du monde, les joueurs de l'équipe de France résident à Ribeirão Preto, à 320 kilomètres de São Paulo, dans le sud-est du Brésil. Cette ville méconnue du grand...

En savoir plus