Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

Moyen-orient

Un double attentat meurtrier vise des chiites à Bagdad

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/06/2012

En dépit d'un important dispositif de sécurité visant à protéger les pèlerins chiites, deux attentats à la voiture piégée ont fait au moins 32 morts et des dizaines de blessés, samedi, en marge d'une cérémonie religieuse à Bagdad.

AFP - Au moins 32 personnes ont été tuées samedi et des dizaines d'autres blessées dans deux attentats à la voiture piégée contre des pèlerins chiites dans le nord de Bagdad, selon des sources médicales et du ministère de l'Intérieur.

Selon le ministère de l'Intérieur, les deux attaques ont fait au total 32 morts et 68 blessés, alors les hôpitaux contactés indiquaient avoir reçu 34 corps et 152 blessés.

Le premier attentat, qui a eu lieu vers 12H15 (09H15 GMT) sur une voie rapide à la lisière de Choula, visait des fidèles rentrant chez eux après avoir participé aux cérémonies en l'honneur de l'imam Moussa Kazem dans le quartier voisin de Kazimiya, a précisé un responsable du ministère de l'Intérieur.

Vers 14H00 (11H00 GMT), un second attentat a eu lieu dans le quartier d'Aden près de Kazimiya.

Sur les lieux du premier attentat, un journaliste de l'AFP a vu quatre voitures et deux minibus brûlés.

"C'était terrible. Nous avons sorti plusieurs corps calcinés d'un bus", a raconté un homme qui servait de l'eau aux pèlerins et qui a refusé d'être identifié.

Environ six millions de pèlerins chiites se sont rendus cette semaine dans le nord de Bagdad pour commémorer le décès de Moussa Kazem, le septième des 12 imams vénérés par les chiites, a indiqué à la presse le responsable du mausolée Kazem, Fadel al Anbari.

Samedi, la cérémonie, entamée vers 08H00 (05H00 GMT) sur le parvis du mausolée de cet imam mort en 799, avait pris fin aux alentours de midi (09H00 GMT).

Les attentats ont eu lieu en dépit des très importantes mesures de sécurité prises à Kazimiya, le quartier du nord de Bagdad où se trouve le mausolée. Les forces anti-terroristes fouillaient les pèlerins en différents points alors que des hélicoptères survolaient le secteur.

Mercredi, 72 personnes avaient été tuées et plus de 250 autres blessées dans des attentats revendiqués par l'Etat islamique d'Irak, paravent d'Al-Qaïda. L'un de ces attentats avait visé le quartier de Kazimiya.

Des militants extrémistes sunnites, qui considèrent les chiites comme des hérétiques, ont par le passé multiplié les attentats contre eux pendant les fêtes religieuses, traditionnellement marquées par d'importants rassemblements.

Selon les chiites, l'imam Moussa al-Kazem a été emprisonné à Bagdad et empoisonné dans sa prison par le calife abbasside Haroun al-Rachid.

Les violences en Irak ont diminué par rapport aux terribles années 2006 et 2007 mais n'ont pas pour autant cessé, en particulier à Bagdad. En mai, 132 personnes ont péri dans des attaques, selon les chiffres officiels.
 

Première publication : 16/06/2012

  • IRAK

    Série d'attentats à Bagdad et Hilla, des dizaines de morts

    En savoir plus

  • IRAK

    Plus de 20 morts dans un attentat-suicide contre une fondation chiite de Bagdad

    En savoir plus

  • IRAK

    Plusieurs attentats meurtriers frappent Bagdad

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)