Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

À la recherche des migrants perdus en Méditerranée

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève se durcit

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls en quête de confiance face aux députés

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco, amoindri, retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Les musulmans de France lancent un appel unitaire contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama veut envoyer 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

Afrique

Les Frères musulmans revendiquent la victoire de Mohammed Morsi

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/06/2012

Les Frères musulmans affirment que leur candidat à la présidentielle a remporté le second tour du scrutin avec 52 % des voix. Une annonce immédiatement rejetée par le camp de son rival, l'ancien Premier ministre d'Hosni Moubarak Ahmed Chafik.

AFP - Les Frères musulmans en Egypte ont revendiqué lundi la victoire de leur candidat Mohammed Morsi à la première présidentielle organisée dans le pays depuis la chute de Hosni Moubarak en février 2011.

"Le docteur Mohammad Morsi est le premier président de la république élu par le

Les partisans des Frères musulmans crient victoire place Tahrir

peuple", a affirmé sur son compte Twitter le Parti de la liberté et de la justice (PLJ), bras politique des Frères musulmans, présidé par M. Morsi.

"Le docteur Morsi a gagné", a affirmé à l'AFP peu après une porte-parole de sa campagne, Nirmeen Mohammad Hassan.

M. Morsi était opposé au second tour de l'élection, qui s'est tenue samedi et dimanche, à une figure du régime de Moubarak, son dernier Premier ministre, Ahmad Chafiq.

Un peu plus tôt, un porte-parole de la confrérie, Khaled Al-Qazaz, avait affirmé à la presse que M. Morsi avait obtenu 12,4 millions de voix (53%) contre 9,5 millions (47%) pour M. Chafiq, après dépouillement de 23,8 millions de bulletins de vote dans 12.448 bureaux de vote sur plus de 13.000 au total.

Les résultats officiels doivent être annoncés le 21 juin par la Commission électorale.

Le porte-parole de M. Chafiq, Ahmad Sarhane, a refusé de commenter la proclamation de victoire des Frères musulmans. "Je ne donne pas de faux chiffres comme ils le font", a-t-il dit à la presse.

Peu après la fermeture des bureaux de vote, la junte aux commandes du pays pouvoir en Egypte s'est attribué de vastes prérogatives, dont le pouvoir législatif.

Si sa victoire est confirmée, M. Morsi aura une marge de manoeuvre très réduite face aux militaires jusqu'à l'élection d'une nouvelle Assemblée du peuple à la place de la chambre dissoute samedi.

Les nouvelles dispositions, vivement contestées par les Frères musulmans et les partis de la mouvance révolutionnaire, qui les ont assimilées à "un coup d'Etat", sont contenues dans une Déclaration constitutionnelle complémentaire publiée par le Conseil suprême des forces armées (CSFA).

Les prérogatives législatives, assumée par le CSFA après le départ de Moubarak, avaient été transférées un an plus tard au Parlement issu des législatives.

Mais la chambre des députés, dominée par les Frères musulmans, a été dissoute samedi en application d'un arrêt de la Haute cour constitutionnelle.



 

Première publication : 18/06/2012

  • EGYPTE

    Electeurs des villes contre électeurs des champs

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE ÉGYPTIENNE

    Les électeurs égyptiens face au dilemme du second tour de la présidentielle

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Les Égyptiens élisent leur président dans un climat tendu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)