Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

SPORT

Euro-2012 : l'Italie craint un arrangement entre Espagnols et Croates

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/06/2012

L'Italie redoute, dans le groupe C, un arrangement entre l'Espagne et la Croatie pour se séparer sur un 2-2 (ou 3-3, etc.) qui éliminerait la Squadra Azzurra même si elle bat l'Eire. Espagnols et Croates réfutent tout accord.

AFP - A Poznan, l'Italie doit déjà battre l'Eire, éliminée du tournoi, pendant que l'Espagne et la Croatie se disputent directement à Gdansk une place en quarts de finale. Les tenants du titre espagnols sont qualifiés avec un nul.


Réfutant toute possibilité de "combinazione", la "Roja" et l'équipe au damier rouge et blanc assurent qu'elles vont jouer un match loyal et chercher chacune la victoire. "Nous avons l'esprit sportif", a dit le sélectionneur espagnol Vicente Del Bosque.


Les champions du monde restent favoris, surtout si Fernando Torres, auteur d'un doublé contre les Irlandais (4-0), confirme son réveil. Mais les Croates et leur réservoir sans fond de joueurs ont confiance en leurs moyens, à l'image de la découverte Mario Mandzukic, en tête du classement des buteurs avec trois buts.


Dans cette rencontre, les observateurs garderont un oeil sur les supporteurs croates, qui ont lancé des fumigènes aux deux premiers matches et des cris de singes contre l'Italien Mario Balotelli, selon une association anti-raciste travaillant pour l'UEFA. Mais l'équipe d'Espagne n'aligne aucun joueur noir susceptible de servir de cible.

"Super Mario" doit lui se préoccuper de battre l'Eire, qui aligne la plus faible défense du tournoi (7 buts encaissés en deux matches) mais ne veut pas quitter la compétition "fanny". L'attaquant de Manchester City n'est toutefois pas sûr de jouer, ni tactiquement, car Antonio Di Natale pourrait le remplacer, ni physiquement, puisqu'il a arrêté son entraînement samedi à cause d'un douleur au genou droit.

Après deux nuls 1-1 où elle s'est laissé à chaque fois remonter au score, l'Italie doit éviter toute baisse de régime en fin de match, mentale comme physique, si elle veut voir les quarts. Car si elle ne l'emporte pas contre les Verts, le battage autour du "biscotto" fera "pschitt", ou plutôt "crac".


Les cas de figure pour se qualifier:

. L'Espagne est qualifiée:
- si elle ne perd pas
- si elle perd et si l'Italie ne bat pas l'Eire

. La Croatie est qualifiée
- si elle bat l'Espagne
- si l'Italie perd
- si elle fait match nul par au moins 2 à 2
- si elle fait match nul 1 à 1 et si l'Italie gagne (1-0, 2-0 ou 2-1)

. L'Italie est qualifiée
- Si elle gagne et que l'Espagne ou la Croatie perd
- Si elle gagne et que la Croatie fait match nul 0 à 0
- Si elle gagne par une autre victoire que 1-0, 2-0, 2-1 ou 3-2, pendant que la Croatie fait match nul 1 à 1 contre l'Espagne (pour info à 3-1, l'Italie passe au coeff UEFA)


. L'Eire est éliminée

Première publication : 18/06/2012

  • FOOTBALL

    Euro-2012 : écrasés par l'Espagne, les Irlandais sont éliminés de la compétition

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Euro-2012 : la Croatie tient l'Italie en échec

    En savoir plus

  • EURO-2012

    Groupe C : l'Italie en reconstruction face à l'Espagne tenante du titre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)