Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ÉLÉMENT TERRE

Agriculture : faire face à l'élevage intensif

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Elections américaines : quels candidats pour 2016 ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Départementales : quels scénarios pour le second tour ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cendrillon : le conte de fée revient sur grand écran

En savoir plus

SUR LE NET

Les Mexicains réclament le retour à l'antenne d'une journaliste

En savoir plus

FACE À FACE

Départementales : vers une vie politique tripolaire ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Warren Buffett organise la fusion Kraft-Heinz

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Crash du vol Germanwings : le deuil et le mystère

En savoir plus

DÉBAT

Crash de l'A320 : l'émoi et les interrogations (Partie 2)

En savoir plus

FRANCE

La gauche rafle 8 des 11 circonscriptions des Français de l’étranger

Texte par Julien PEYRON

Dernière modification : 18/06/2012

Les Français de l’étranger ont suivi la tendance nationale en accordant un large soutien au Parti socialiste lors du second tour des élections législatives. Huit des onze circonscriptions de l’étranger ont placé en tête un candidat de gauche.

On les disait majoritairement de droite. Les Français de l’étranger ont pourtant pris part à la victoire de la gauche aux élections législatives. Les candidats du Parti socialiste (PS) et de ses alliés se sont, en effet, imposés dans huit des onze circonscriptions dévolues aux Français résidant à l’étranger pour la première fois.

Dans la 1ère d’entre elles, qui couvre les États-Unis et le Canada, Corinne Narassiguin (PS) a créé la surprise en devançant l’ancien secrétaire d’État issu de l’UMP Frédéric Lefebvre. Pour l’Amérique latine (2e circonscription), le candidat Europe Écologie-Les Verts Sergio Coronado, ancien porte-parole de la candidate Eva Joly à la présidentielle, viendra grossir le groupe parlementaire écologiste à l’Assemblée nationale. Dans la 3e circonscription, c’est Axelle Lemaire (PS) qui aura la charge de représenter les Français des îles britanniques et d’Europe du Nord.

Autres victoires pour la gauche : le Benelux (4e circonscription), où le secrétaire général du Parti socialiste européen, Philip Cordery, devance l’ex-députée villepiniste Marie-Anne Montchamp, ainsi que l’Espagne et le Portugal (5e circonscription) où s’est imposé Arnaud Leroy (PS), tandis que Pierre-Yves Le Borgn (PS) l’a emporté en Europe centrale et en Allemagne (7e circonscription).

On notera le score de la socialiste Daphna Poznanski-Benhamou qui l’emporte en Europe du Sud et Israël, dans une 8e circonscription pourtant promise à la droite et à sa candidate Valérie Hoffenberg. Le secrétaire national du PS à la coopération, à la francophonie, à l'aide au développement et aux droits de l'Homme, Pouria Amirshahi, s’est, lui, logiquement imposé comme prévu dans la 9e circonscription, qui couvre le Maghreb et l’Afrique de l’Ouest.

Seuls trois députés de droite représenteront les Français de l’étranger à l’Assemblée nationale : Alain Marsaud et Thierry Mariani l'ont respectivement emporté dans la 10e et la 11e circonscription, tandis que les Français de Suisse ont élu Claudine Schmid (UMP).

À noter, enfin, la participation extrêmement faible des Français de l’étranger, malgré la mise en place d’un système de vote par Internet. Les 1,1 million d'électeurs français établis hors de France élisaient des députés pour la première fois, eux qui étaient jusqu’à présent représentés seulement par des sénateurs élus au suffrage indirect.

Première publication : 18/06/2012

  • LÉGISLATIVES FRANÇAISES

    Circonscriptions des Français de l'étranger : la gauche en tête au premier tour

    En savoir plus

  • LÉGISLATIVES FRANÇAISES 2012

    De la difficulté d’être un "petit candidat" dans une circonscription de 16 pays

    En savoir plus

  • LÉGISLATIVES FRANÇAISES 2012

    Français de l'étranger : débat entre candidats au pied de la médina de Casablanca

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)