Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

FRANCE

François Hollande propose un "pacte pour la croissance" de 120 milliards d'euros

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/06/2012

À moins de deux semaines du sommet de Bruxelles des 28 et 29 juin, le président français a soumis à ses homologues européens un document recensant ses propositions pour relancer l'économie de l'UE. Leur coût est estimé à 120 milliards d'euros.

AFP - François Hollande a proposé cette semaine aux chef d'Etat européens, en amont du sommet des 28 et 29 juin à Bruxelles, une série de mesures de croissance "à effet immédiat" nécessitant 120 milliards d'euros, affirme le JDD dans son édition de dimanche.

L'hebdomadaire assure s'être procuré une copie d'un document de 11 pages transmis selon lui jeudi par le président français à plusieurs dirigeants européens, dont la chancelière allemande Angela Merkel.

Dans ce document, intitulé "Pacte pour la croissance en Europe", il livrerait ses propositions pour relancer l'économie de l'UE via notamment de grands chantiers (réseaux intelligents, énergies renouvelables, numérique etc.).

"Des mesures de croissance à effet rapide, à hauteur de 120 milliards d'euros, devraient être décidées par le Conseil européen dès juin", écrit M. Hollande, selon le JDD.

"Elles devraient être développées avant la fin de l'année avec en particulier la création d'une taxe sur les transactions financières. Enfin, elles devraient être accompagnées de mesures pour l'emploi, en premier lieu en faveur des jeunes", ajoute-t-il.

Les 120 milliards proviendraient de trois sources. D'abord des fonds européens structurels de l'UE, pour 55 milliards, dont une part "significative" serait débloquée d'ici la fin de l'année. Ensuite de la Banque européenne d'investissement, qui dès lors qu'elle serait plus richement dotée par les pays membres, pourrait emprunter sur les marchés jusqu'à 60 milliards, "somme qu'elle prêterait à son tour pour des projets d'infrastructures", poursuit le journal.

Enfin 4,5 milliards d'euros seraient dégagés via des "project bonds", des emprunts lancés en commun par plusieurs pays européens pour financer de grands projets d'infrastructures continentaux. Un outil de croissance défendu par M. Hollande durant la campagne présidentielle.

Selon le JDD, le chef de l'Etat, en ce qui concerne ce type d'emprunts, "propose d'aller, à échéance plus lointaine, jusqu'à 10 milliards d'euros".

Toujours selon le journal, ce document ne fixe pas d'objectifs en termes d'impact des mesures en faveur de la croissance européenne et de l'emploi.

Outre les nouvelles technologies, le Président de la République veut aussi "à long terme (...) accélérer et harmoniser les investissements dans les nanotechnologies, les biotechnologies, les nouveaux matériaux, etc.".

Les transports et les réseaux d'eau sont également évoqués de même que l'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments (isolation, panneaux solaires, constructions plus écologiques, etc.)

Si ces 120 milliards d'euros ne représentent que moins de 1% du PIB de l'Union européenne, le chef de l'Etat "compte sur un effet d'entraînement (de son plan) à tous les secteurs de l'économie", écrit le JDD.

Début juin, Berlin, en désaccord avec Paris sur les moyens de relance de l'économie européenne, avait proposé ses propres recettes de croissance pour l'Europe, dans un document de huit pages misant surtout sur les potentiels du marché commun et sur des réformes structurelles, comme l'accélération des privatisations et une flexibilité accrue du marché du travail, mais refusant une relance à crédit.
 

Première publication : 18/06/2012

  • ZONE EURO

    Crise de la dette : Hollande et Monti s'accordent sur le rôle de la croissance

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    François Hollande demande aux Grecs de tenir leurs engagements

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Les Vingt-Sept s'accordent sur une relance par la croissance

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)