Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

EUROPE

Le procès de Ratko Mladic suspendu sine die

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/06/2012

Le procès de Ratko Mladic, ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, a été ajourné sine die. Fin mai, la défense avait dénoncé des irrégularités et demandé l'ajournement du procès. Mladic est notamment accusé de crimes contre l'humanité.

AFP - La présentation des éléments de preuve à charge contre l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie Ratko Mladic, qui devait commencer le 25 juin, a été suspendue sine die par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, a annoncé lundi le TPIY.

"La chambre a suspendu jusqu'à nouvel ordre le début de la présentation des preuves de l'accusation contre Ratko Mladic", a indiqué le TPIY dans un communiqué : "la chambre publiera sa décision complète et son argumentaire en temps voulu".



La défense avait demandé le 31 mai un ajournement de six mois du procès, affirmant n'avoir pas eu assez de temps pour se préparer et dénoncé des "irrégularités" dans la divulgation des éléments de preuve en possession du bureau du procureur.

Celui-ci, reconnaissant que des erreurs avaient été commises, avait indiqué ne pas être opposé à un ajournement.

Arrêté le 26 mai 2011 en Serbie après avoir échappé pendant seize ans à la justice internationale, M. Mladic, 70 ans, est accusé de génocides, crimes contre l'humanité et crimes de guerre pendant la guerre de Bosnie, qui avait fait 100.000 morts et 2,2 millions de déplacés entre 1992 et 1995.

Il encourt la prison à vie et doit notamment répondre du massacre de Srebrenica en juillet 1995, au cours duquel près de 8.000 hommes et adolescents musulmans avaient été tués.

A la demande de la défense, les juges avaient déjà ajourné le procès le 17 mai, au lendemain de son ouverture et à l'issue de la déclaration liminaire de l'accusation, et décidé qu'il devait reprendre le 25 juin avec l'audition du premier témoin de l'accusation, initialement prévue pour débuter le 29 mai.

Première publication : 18/06/2012

  • EX-YOUGOSLAVIE

    Le procès de Ratko Mladic est ajourné sine die

    En savoir plus

  • EX-YOUGOSLAVIE

    Ratko Mladic face aux juges du Tribunal pénal international

    En savoir plus

  • JUSTICE INTERNATIONALE

    Le procès de Ratko Mladic s'ouvrira le 14 mai à La Haye

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)