Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Moyen-orient

La haut-commisaire de l'ONU aux droits de l'Homme accuse Damas de crimes contre l'humanité

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/06/2012

Alors que les bombardements ont repris sur la ville de Homs, Navi Pillay assimile le pilonnage de zones habitées à des crimes contre l'humanité et demande que les auteurs des violences en Syrie soient jugés.

AFP - La haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Navi Pillay, a une fois de plus accusé Damas de crimes contre l'humanité et demandé que les auteurs des violences en Syrie soient jugés, y compris ceux qui ont attaqué les observateurs de l'ONU.

"Le gouvernement de Syrie devrait cesser immédiatement l'utilisation d'armes lourdes et le bombardement de zones habitées, car de telles actions équivalent à des crimes contre l'humanité et autre possibles crimes de guerre", a déclaré Mme Pillay lors de l'ouverture de la 20e session du Conseil des droits de l'homme de l'ONU.

Cet appel intervient alors que les forces gouvernementales ont repris lundi le bombardement de la ville rebelle de Homs, dans le centre de la Syrie, et mènent des opérations dans la province de Damas, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'ancienne juge à la Cour pénale internationale (CPI) a par ailleurs exhorté la communauté internationale à "surmonter les divisions et travailler pour mettre fin à la violence et aux violations des droits de l'homme" en Syrie.

"Nous devons aussi faire tout notre possible pour s'assurer que des comptes soient demandés aux auteurs, y compris ceux qui ont attaqué les observateurs de l'ONU en Syrie", a-t-elle dit, soulignant les "attaques quotidiennes" contre les convois des observateurs onusiens.

Samedi, les observateurs de l'ONU ont annoncé la suspension de leur mission en Syrie en raison de "l'intensification des violences".

Pour sa part, l'opposition syrienne craint un nouveau massacre à Homs (centre) et a appelé l'ONU à voter une résolution contraignant le régime à arrêter la répression.

Selon un bilan de l'OSDH datant de jeudi dernier, les opérations de répression et les combats entre armée et rebelles ont fait au moins 3.353 morts depuis le 12 avril, date d'entrée en vigueur officielle du cessez-le-feu que les observateurs étaient censés surveiller.


 

Première publication : 18/06/2012

  • SYRIE

    Les observateurs de l'ONU en Syrie suspendent leur mission

    En savoir plus

  • SYRIE

    Des voix alaouites s'élèvent contre le régime de Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • SYRIE

    La Syrie est entrée en guerre civile, selon un haut-responsable de l'ONU

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)