Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Sida: un sommet de la recherche à Paris"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

8ème Jeux de la Francophonie: quelque 4000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claude Rich, un comédien unique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

50 Cent, rencontre avec un rappeur hors norme

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le bistrot, une tradition française qui se perd

En savoir plus

FOCUS

Irak : à Mossoul, le long chemin de la reconstruction

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mépris de Donald Trump envers l'État de droit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE poursuit sa politique monétaire accommodante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron : la fin de l'état de grâce ?"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 19/06/2012

"Qui sera le nouveau mâle dominant de la droite?"

Presse française, Mardi 19 juin. Au menu de la presse française ce matin, les défis, notamment européens qui attendent le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, l’arrivée au Palais Bourbon de 233 nouveaux élus, et la nécessaire «clarification» des valeurs de l’UMP.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
 
Les socialistes viennent de réaliser un grand chelem, et se retrouvent majoritaires dans les régions, au Sénat, et à l’Assemblée nationale: «Jamais le PS n’avait disposé d’autant de pouvoirs», écrit Libération, qui montre à la Une un François Hollande, président «normal», reconverti en Superman. «La gauche peut-elle battre la crise ?», se demande le journal, en expliquant que les marges de manœuvre pour résoudre les problèmes sont aujourd’hui réduites, et qu’il va donc falloir faire preuve d’inventivité et d’audace - ce qui concrètement, et d’après Libé, signifie que François Hollande accepte d’«assumer un saut fédéral» au niveau européen, qu’il dise «oui» à un renforcement de l’union monétaire.
 
Du côté de l’Humanité, on évoque également les difficultés qui attendent le gouvernement de Jean-Marc Ayrault. «L’heure des choix va sonner», prévient l’Huma, en écrivant que «les rendez-vous sont là», et que c’est surtout sur «sa capacité à résister (au) plan de bataille des marchés financiers pour répondre aux urgences sociales que sera jugé le gouvernement».
 
Et l’une des toutes premières mesures mise en œuvre dès cet été fait d’ailleurs la Une des Echos ce matin, il s’agit de la taxe sur les dividendes des entreprises:  3 % sur les dividendes versés, qui devraient rapporter quelque 800 millions d’euros par an, d’après les socialistes.
 
Le Parisien, quant à lui, propose de nous raconter la façon dont les nouveaux députés ont découvert, hier, l’Assemblée nationale. 233 députés ont franchi pour la toute première fois les portes du Palais Bourbon. Parmi eux, plus de femmes, et plus d’élus issus de la diversité, bref, du sang neuf, ce qui n’empêche pas les bonnes vieilles traditions de se perpétuer: guerres de succession, notamment pour savoir qui va présider l’assemblée, premières escarmouches, bataille pour récupérer les meilleurs bureaux. Le Parisien nous dit même ce que contient la petite mallette qui est remise à chaque député lors de son arrivée.
 
Du côté du Figaro, il est également question de succession, à l’UMP cette fois. «La droite cherche un programme et un chef»,  c’est à la Une, avec les visages des trois principaux prétendants à la reprise en main de l’Union pour un mouvement populaire: François Fillon, Alain Juppé, et Jean-François Copé. Le choix du nouveau président est prévu pour le mois de novembre. «Qui sera le nouveau mâle dominant à droite ?» se demande le Figaro, en évoquant la synthèse à il faut parvenir: «assumer la droitisation de l’électorat, en restant fidèle au socle de valeurs de la droite républicaine».
 
Mais quelles sont, justement, aujourd’hui, les valeurs de l’UMP ? C’est toute la question. Dans une interview accordée au journal le Monde, Alain qu’il que l’UMP «clarifie ses valeurs», et «réaffirme son identité face au Front national», avec lequel il évoque même une «incompatibilité», notamment parce que ce parti «n’a jamais clarifié ses positions sur l’antisémitisme et la shoah», et parce que l’UMP selon lui «ne peut pas s’entendre avec un parti qui prône la sortie de l’euro». Alain Juppé qui ne souhaite toutefois pas dire pour le moment s’il sera candidat à la présidence de son mouvement.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/07/2017 Sida

"Sida: un sommet de la recherche à Paris"

Dans la revue de presse française de ce lundi matin : près de 6.000 scientifiques réunis à Paris pour parler des avancées de la recherche sur le Sida, la baisse dans les sondages...

En savoir plus

21/07/2017 Revue de presse internationale

"Le mépris de Donald Trump envers l'État de droit"

Au menu de la revue de presse internationale vendredi, les réactions dans la presse américaine à l'interview de Donald Trump dans le New York Times. Un président américain dont...

En savoir plus

21/07/2017 Revue de presse française

"Macron : la fin de l'état de grâce ?"

Au menu de la presse française vendredi, l'état de grâce d'Emmanuel Macron fragilisé par le "psychodrame Villiers" et menacé par les projets de loi bientôt en discussion à...

En savoir plus

20/07/2017 États-Unis

"Le premier grand test pour Macron vient de sa propre armée"

Au menu de cette revue de presse internationale du jeudi 20 juillet : les révélations du Washington Post sur les changements de stratégie de l'administration Trump en Syrie, mais...

En savoir plus

20/07/2017 Agriculture

Emmanuel Macron, "l'adjudant de la République"

Au menu de la presse française ce jeudi 20 juillet, la désapprobation générale vis-à-vis d'Emmanuel Macron après la démission du général Pierre de Villiers, la lettre testament...

En savoir plus