Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Corée du Sud : la rue en passe de faire chuter la présidente Park Geung-Hye

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jean-Michel Jarre : "L’électro européenne a envahi le monde"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Corée du Sud : les "chaebols" sous le feu des questions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Leçon de diplomatie chinoise pour le néophyte Donald Trump"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux de Manuel Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls est-il capable de rassembler les socialistes ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'organisation EI perd la ville de Syrte, son fief en Libye

En savoir plus

LE DÉBAT

"Non" au référendum en Italie : quelles conséquences dans le pays et en Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Italie : la région désertée de Basilicate reprend vie grâce aux migrants

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 19/06/2012

"L'armée veut nous barrer la route"

Presse internationale, Mardi 19 juin 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, la tension croissante entre Frères musulmans et militaires en Egypte, où la Confrérie revendique la victoire à la présidentielle, les tractations grecques, et un sommet de plus sur l’environnement.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec la situation en Egypte, où le candidat des Frères musulmans, Mohamed Morsi, revendique la victoire à l’élection présidentielle.
 
C’est une annonce que son adversaire, Ahmed Chafik, ex-Premier ministre de Moubarak présenté comme le candidat de l’armée, continue de contester, malgré plusieurs estimations qui donnent effectivement Morsi gagnant, autour de 51%. Les militaires, quant à eux, confirment qu’ils remettront le pouvoir au président élu avant la fin du mois, mais gardent le pouvoir législatif. D’après The Guardian, une «lutte à mort» serait en train de s’engager entre les Frères musulmans et le Conseil suprême des forces armées. «Pendant 18 mois nous avons tout fait pour éviter la confrontation avec les autres partis politiques, déclare un membre de la Confrérie, mais aujourd’hui l’armée veut nous barrer la route, et cela, nous ne l’accepterons pas».
 
Confrontation ou non, et désignation ou non de Mohamed Morsi, les pouvoirs du président qui sera désigné seront de toute façon strictement encadrés par l’armée. Le quotidien égyptien AlMasryAlYoum rappelle que les militaires viennent non seulement de s’attribuer le pouvoir législatif, mais aussi le pouvoir de rédiger la nouvelle constitution, qu’ils ont dissout l’Assemblée du peuple dominée par les Frères musulmans, et accordé à la police militaire des pouvoirs judiciaires, et que tout cela doit amener les forces révolutionnaires à poursuivre leur combat – une lutte qu’ils doivent impérativement mener dans l’unité.
 
On passe maintenant en Grèce, où les négociations se poursuivent pour la formation d’un gouvernement de coalition, dominé par les conservateurs de la Nouvelle Démocratie. Antonis Samaras devrait trouver un accord avec les socialistes du Pasok, mais aussi avec la Gauche démocratique, d’après Kathimerini, qui rapporte également que Syriza, la coalition de gauche radicale emmenée par Alexis Tsipras, refuse toujours, en revanche, une quelconque forme de coopération.
 
Antonis Samaras, le très probable futur Premier ministre grec, un «poids léger» auquel va revenir désormais la lourde responsabilité de conduire son pays vers la stabilité, d’après The Independent. Le journal raconte que l’accueil risque toutefois de ne pas être très chaleureux à Bruxelles et à Berlin, car Antonis Samaras s’est d’abord battu contre l’austérité imposée par l’Europe, avant de s’y convertir.
 
 
Et on termine cette revue de presse avec l’ouverture, demain, du sommet de Rio. C’est un rendez-vous dont le militant pour l’environnement George Monbiot raconte dans les colonnes du Guardian qu’il n’en attend pas grand-chose, et il le dit d’ailleurs de façon assez lapidaire.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

06/12/2016 Revue de presse française

"Les yeux doux de Manuel Valls"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 6 décembre, l’officialisation de la candidature de Manuel Valls à la primaire de la gauche, dans un contexte de concurrence...

En savoir plus

06/12/2016 Revue de presse internationale

"Leçon de diplomatie chinoise pour le néophyte Donald Trump"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 6 décembre, la volonté affichée des rebelles d’Alep, en Syrie, de poursuivre les combats, malgré l’avancée du régime, le sort...

En savoir plus

05/12/2016 Revue de presse française

"La "castritude" selon Ségolène Royal"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 5 décembre, la démission de Matteo Renzi, après le rejet de sa réforme constitutionnelle, l’élection d’un écologiste à la...

En savoir plus

05/12/2016 Revue de presse internationale

"L'échec de Renzi: avoir sous-estimé la brutalité sociale de sa politique"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 5 décembre, la démission de Matteo Renzi, après le rejet de sa réforme constitutionnelle, l’élection de l’écologiste Alexander...

En savoir plus

02/12/2016 REVUE-DE-PRESSE

"Moi, pas candidat"

La presse française titre ce vendredi presque à l’unisson sur le renoncement de François Hollande à se présenter à la prochaine présidentielle… Une annonce qui sonne comme un...

En savoir plus