Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

SPORT

Les Bleus de Laurent Blanc tout près de la qualification pour les quarts

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/06/2012

Dans le groupe D, les Bleus ne sont plus qu'à un point de la qualification pour les quarts de finale de l'Euro-2012. Ils pourront même se permettre de perdre par un but d'écart ce soir à Kiev contre les Suédois.

AFP- La France n'a plus qu'un petit effort à fournir et peut même se permettre de perdre par un but d'écart contre des Suédois déjà éliminés, mardi, pour obtenir sa qualification pour les quarts de finale de l'Euro-2012, son objectif minimal, et effacer la cicatrice de Knysna.

C'est donc une simple formalité qui est réclamée aux Bleus, en tête de leur poule avec 4 points en deux matches (à égalité avec l'Angleterre). Après une entame de tournoi quasi-parfaite (nul contre les Anglais 1-1, victoire face au co-organisateur ukrainien 2-0), il serait fort surprenant qu'ils échouent si près du but surtout contre un adversaire qui n'a plus rien à espérer.

La maîtrise technique et collective affichée depuis le début de la compétition constitue une garantie plus que solide pour les troupes de Laurent Blanc qui ont enfin vaincu le signe indien en remportant une rencontre en phase finale, effaçant les copies blanches de l'Euro-2008 et du Mondial-2010.

En franchissant le premier tour, les Bleus iraient encore plus loin et jetteraient aux oubliettes le fiasco moral et sportif de Knysna.

Le sélectionneur attend également ce moment avec impatience puisque la qualification pour les quarts de finale était la condition sine qua non imposée par le président de la Fédération française de football Noël Le Graët pour renouveler son contrat. Blanc n'est plus très loin de gagner son pari.

Pour que le tableau soit sans tâche, le sélectionneur, qui vient de signer la 2e plus longue série d'invincibilité de l'histoire des Bleus (23 matches), se verrait bien boucler le groupe D à la première place. Cette position n'aurait rien de symbolique puisqu'elle éviterait à l'équipe de France de croiser le vainqueur de la poule C et un possible choc contre les champions du monde et d'Europe espagnols.

Faire souffler Ribéry et Benzema

Remporter la poule offrirait de surcroît cinq jours de repos, soit un de plus que le 2e qualifié. Un avantage non négligeable dans une épreuve d'une telle densité.

Pas question dans ces conditions de ménager les cadres pour Laurent Blanc, qui devrait logiquement les solliciter pour cette mission. Le seul impératif pour le sélectionneur est la gestion des cartons jaunes. Parmi les trois joueurs déjà avertis (Ménez, Debuchy, Mexès), les deux premiers pourraient céder leurs places.

Modifier d'un coup la charnière centrale pour un rendez-vous décisif est en revanche un risque que le Président ne prendra peut-être pas, d'autant que la star suédoise Zlatan Ibrahimovic, buteur contre l'Ukraine, aura à coeur de terminer sur une bonne note et de jouer un sale tour aux Français pour ne pas rentrer au pays avec un zéro pointé.

Des changements sont aussi à prévoir dans le fameux "coeur du jeu" cher au sélectionneur. Mvila, remis de sa blessure à la cheville, est partant certain, d'autant que Blanc voudra sans doute reposer Yohan Cabaye, qui a ressenti une petite pointe sans gravité derrière une cuisse.

L'idéal serait de boucler la qualification très tôt, histoire de faire souffler les deux pièces maîtresses de l'équipe de France, Benzema et Ribéry, qui ont tant donné lors des deux premiers matches, et d'offrir un peu de temps de jeu aux doublures.

Ce serait un scénario impeccable pour terminer en beauté le premier tour et préparer des rendez-vous autrement plus périlleux.

Première publication : 19/06/2012

  • FOOTBALL

    Euro-2012 : pour les Bleus, la victoire, c'est maintenant !

    En savoir plus

  • EURO-2012

    Shevchenko offre la victoire à l'Ukraine contre la Suède

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Euro-2012 : la France et l'Angleterre se neutralisent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)