Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

EUROPE

David Cameron déroule le tapis rouge aux Français frappés par les hausses d'impôts

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/06/2012

Le Premier ministre britannique s'est dit prêt à accueillir les chefs d'entreprise soumis à une hausse de l'impôt sur le revenu en France à la suite de l'arrivée au pouvoir de François Hollande.

REUTERS - Le Premier ministre britannique, David Cameron, s'est déclaré lundi prêt à
accueillir les entreprises qui fuiraient l'impôt en France, où le président François Hollande compte alourdir les taxes pour les plus hauts revenus.

Le ministre du Travail, Michel Sapin, a estimé que cette remarque avait "échappé" au dirigeant britannique.

"Quand la France instituera un taux de 75% pour la tranche supérieure de l'impôt sur

David Cameron se dit prêt à "dérouler le tapis rouge" aux entreprise françaises

le revenu, nous déroulerons le tapis rouge et nous accueillerons plus d'entreprises françaises, qui paieront leurs impôts au Royaume-Uni", a déclaré David Cameron devant des chefs d'entreprise, en marge du sommet du G20 de Los Cabos au Mexique.

"Cela paiera nos services publics et nos écoles et tout le reste", a-t-il ajouté.

Interrogé à ce sujet, le ministre français du Travail, Michel Sapin, a répondu sur le ton de l'ironie.

"Je ne sais pas comment on fait pour dérouler un tapis rouge au travers du Channel (la Manche), ça peut prendre l'eau", a-t-il dit à la presse en marge d'une rencontre des partenaires sociaux du G20.

"Je pense que c'est un propos qui lui a échappé", a ajouté Michel Sapin.

Le ministre des Affaires européennes, Bernard Cazeneuve, y a vu "une forme d'humour britannique".

Michel Sapin ne tarde pas à répondre à David Cameron

"Il y a des patrons francais qui sont des patriotes, il y a dans l'arsenal des mesures que nous allons prendre en faveur des entreprises, des mesures qui favoriseront l'investissement et inciteront les entreprises à rester en France", a-t-il affirmé
mardi sur Canal+.

François Hollande s'est engagé pendant la campagne présidentielle à porter à 75% le taux de l'imposition pour les revenus annuels supérieurs à un million d'euros.

Entre 3.000 et 3.500 foyers seraient concernés par cette mesure, qui rapporterait quelques centaines de millions d'euros par an à l'Etat.

Une large majorité de Français y est favorable, selon plusieurs sondages.
 

Première publication : 19/06/2012

COMMENTAIRE(S)