Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

FRANCE

Réélection de Christian Jacob à la tête du groupe UMP de l'Assemblée nationale

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/06/2012

Âgé de 52 ans, le député de Seine-et-Marne a été réélu par ses pairs à la tête du groupe UMP de l'Assemblée nationale dès le premier tour de scrutin. Il a battu les anciens ministres Xavier Bertrand et Hervé Gaymard.

AFP - Christian Jacob a été réélu mercredi président du groupe UMP à l'Assemblée nationale en l'emportant, dès le premier tour de scrutin face à Xavier Bertrand et Hervé Gaymard, a annoncé à l'AFP une source UMP.

Le député de Seine-et-Marne, 52 ans, patron des députés UMP depuis novembre 2010 et proche de Jean-François Copé, a recueilli 117 voix contre 63 à M. Bertrand, allié à François Fillon, et 17 à M. Gaymard, selon cette source. Plus de 50 voix séparent les deux principaux concurrents.

Député depuis 1995, ancien ministre chiraquien, M. Jacob, très apprécié de ses pairs à l'Assemblée nationale, partait favori.

Le vainqueur s'est félicité de son score de "60%", signe de "la reconnaissance du travail qui a été fait". Il en a aussitôt appelé à "l'unité" et à se concentrer sur "un seul objectif, la session extraordinaire" d'été du Parlement.

"Le groupe est une chose, le congrès de l'UMP de cet automne en est une autre", a-t-il insisté alors que tous les regards se tournent déjà vers le prochain match, celui qui opposera Jean-François Copé et François Fillon pour la présidence de l'UMP.


A l'issue du scrutin, l'ancien ministre Xavier Bertrand a voulu faire bonne figure en déclarant que cette bataille "valait la peine d'être menée" car selon lui, "il fallait des changements avec la nouvelle donne politique". L'UMP se retrouve pour la première fois dans l'opposition depuis sa création en 2002.

Si M. Bertrand s'était lui aussi employé à déconnecter ce scrutin du match Copé-Fillon pour la présidence de l'UMP, qui se jouera à l'automne, sa large défaite constitue un mauvais signal pour l'ancien Premier ministre, qui aimerait déloger du parti le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, dans la perspective de la présidentielle de 2017

 

Première publication : 20/06/2012

  • POLITIQUE FRANÇAISE

    Présidence de l’UMP : Copé et Fillon à couteaux tirés

    En savoir plus

  • LÉGISLATIVES FRANÇAISES

    L'UMP paie le prix fort ses œillades au Front national

    En savoir plus

  • LÉGISLATIVES FRANÇAISES

    La stratégie de Marine le Pen pour faire exploser l’UMP

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)