Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

Afrique

Chafik et Morsi, deux candidats pour un siège

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/06/2012

Mohammed Morsi, le candidat des Frères musulmans, et Ahmed Chafik, ex-Premier ministre d'Hosni Moubarak, se sont affrontés, le 17 juin, lors du deuxième tour de l'élection présidentielle. Les résultats officiels seront annoncés le 24 juin.

Mohammed Morsi - Parti de la liberté et de la justice (Frères musulmans)

Agé de 61 ans, ce docteur en génie civil et ancien membre du Bureau du guide des Frères musulmans a siégé au sein de l'Assemblée populaire égyptienne entre 2000 et 2005. Il détient un doctorat de l’université de Californie du Sud où il a brièvement enseigné.
 

En avril 2011, il prend la tête du Parti de la liberté et de la justice (PLD), vitrine politique des Frères musulmans. La confrérie, qui durant des mois avait refuser de présenter un candidat, désigne Mohammed Morsi après la disqualification de Khairat al-Shater.

Les Frères musulmans n'ont pas attendu l'annonce officielle des résultats de l'élection présidentielle pour proclamer dès lundi 18 juin la victoire de Mohammed Morsi.

 

Ahmed Chafik - Indépendant

Agé de 71 ans, Ahmed Chafik est un fin connaisseur des arcanes du pouvoir. Ancien chef d'état-major de l'armée de l'air égyptienne (1996-2000), ex-ministre de l'aviation civile, il occupe brièvement le poste de Premier ministre à partir du 29 janvier 2011, alors qu'Hosni Moubarak est sur le point de quitter le pouvoir, et ce jusqu'au 3 mars.

Echouant à calmer l'ardeur des révolutionnaires, il remet sa démission au Conseil suprême des forces armées, qui dirige désormais le pays, à la veille d'une manifestation dirigée contre son gouvernement. Sa candidature suscite hostilité et indignation parmi les forces de l'opposition qui voient en lui un apparatchik de l'ancien régime.

Emboitant le pas aux Frères musulmans, Ahmed Chafik a annoncé à son tour le 18 juin sa victoire à l'élection présidentielle sans attendre la validation finale de la commission électorale.

 

Première publication : 20/06/2012

  • PRÉSIDENTIELLE ÉGYPTIENNE

    Après la confrérie, le camp de Chafik revendique à son tour la victoire

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE ÉGYPTIENNE

    Les Frères musulmans revendiquent la victoire de Mohammed Morsi

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE ÉGYPTIENNE

    Les électeurs égyptiens face au dilemme du second tour de la présidentielle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)