Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Un projet d'attentat jihadiste déjoué contre la Commission européenne à Bruxelles

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Moyen-orient

Le Hamas accepte une trêve avec Israël

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/06/2012

Après trois jours de raids meurtriers, la branche armée du Hamas, les brigades Ezzedine al-Qassam, et Israël ont convenu d'observer une trêve supervisée par l'Égypte. Les attaques auront fait huit victimes, toutes du côté palestinien.

AFP - Le Hamas au pouvoir à Gaza a annoncé mercredi qu'il acceptait une trêve avec Israël après une flambée de violences qui a entraîné la mort de huit Palestiniens victimes de raids aériens israéliens dans le territoire en 72 heures.

En trois jours plus de 75 roquettes ont été tirées de Gaza sur le sud d'Israël, dont l'une a blessé quatre gardes-frontières mardi soir.

Mercredi, deux Palestiniens, un adolescent et militant accusé d'implication dans une attaque meurtrière en Israël, ont été tués par des raids aériens israéliens sur Gaza.

Et deux autres raids ont ciblé des camps du Hams, blessant deux jeunes Palestiniens dans un camp d'entraînement dans le nord de Gaza et touchant un autre camp à Nousseirate (centre) sans faire de blessés.

Selon l'armée israélienne, ces raids ont "visé deux sites terroristes dans le nord de la bande de Gaza. "Il est confirmé que nous avons touché directement nos cibles," a indiqué l'armée, qui dit agir "en réponse aux plus de 75 roquettes tirées sur Israël au cours des trois derniers jours".

Plus tôt, un adolescent de 14 ans, Mou'men al-Adham, a été tué dans l'est de la ville de Gaza par un raid dans lequel son père a été grièvement blessé et deux autres personnes ont été touchées dans une ferme, selon des sources médicales.

Une porte-parole de l'armée israélienne a confirmé l'attaque, affirmant à l'AFP que "pendant la journée, des roquettes ont été tirées sur Israël à partir d'une zone civile peuplée dans le nord de la bande de Gaza".

Quelques heures auparavant, Ghaleb Ermilat, 21 ans, a été tué pendant qu'il circulait à moto à Rafah (sud) dans un raid aérien dans lequel un autre Palestinien, Mohammad Rachdane, a été grièvement blessé.

L'armée israélienne a dit avoir frappé "deux agents du jihad terroriste mondial qui ont joué un rôle central dans l'attaque terroriste au cours de laquelle un civil israélien a été tué à la frontière israélo-égyptienne le 18 juin".

Mohammad Rachdane "né en 1984", fait partie d'un groupe salafiste de Gaza, Tawhid wal Jihad, selon l'armée israélienne, qui lui impute notamment des activités telles que "le transfert d'armes et le tir sur Israël de roquettes".

L'infiltration d'un commando en Israël lundi à partir du Sinaï égyptien a fait trois morts, un ouvrier israélien et deux assaillants.

Elle a été revendiquée par un groupe se réclamant d'Al-Qaïda dans une vidéo dans laquelle deux hommes se présentent comme étant respectivement égyptien et saoudien, disent "s'apprêter à mener une double opération de martyre visant les forces de l'ennemi sioniste à la frontière égyptienne (...) le 18 juin".

Le chef d'état-major israélien, le général Benny Gantz, dénonce "depuis quelques jours une série de tentatives de nuire à l'Etat d'Israël", selon un communiqué militaire.

Selon la police israélienne, un quarantaine de roquettes et obus de mortier sont tombés en Israël depuis minuit (mardi 21H00 GMT), endommageant des bâtiments et des véhicules.

La veille, 45 tirs de roquettes avaient visé Israël, selon la police et les Brigades Ezzedine al-Qassam, qui les ont revendiqués.

Un responsable palestinien de Gaza ayant requis l'anonymat a affirmé à l'AFP que l'Egypte "déployait des efforts en direction des mouvements palestiniens et d'Israël pour rétablir le calme".

"Les mouvements palestiniens sont prêts à un tel retour au calme" à condition qu'Israël fasse de même, a-t-il souligné.

Selon l'ancien directeur du conseil de sécurité nationale israélien, l'ex-général Giora Eiland, "ni le Hamas ni Israël n'ont intérêt à court terme à provoquer une escalade".

Mardi, deux jeunes Palestiniens qui "manipulaient un engin explosif" près de la frontière, selon l'armée israélienne, avaient été tués dans un raid aérien sur le centre de la bande de Gaza.

La veille, quatre Palestiniens, dont deux combattants du Jihad islamique et un du Hamas, ont été tués dans deux raids aériens dans le nord du territoire.
 

Première publication : 20/06/2012

  • DIPLOMATIE

    Le Hamas officialise son divorce avec le régime de Damas

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Ismaïl Haniyeh affirme que le Hamas "ne reconnaîtra jamais Israël"

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Netanyahou critiqué pour sa gestion unilatérale de la flottille pour Gaza

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)