Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 21/06/2012

Vent de révolte au Soudan

La Toile se fait l’écho du vent de contestation qui souffle actuellement sur le Soudan. Une publicité d’une compagnie aérienne coréenne suscite la colère des Kenyans. Et un artiste suédois a décidé de recréer le film Blade Runner en aquarelle.

Vent de révolte au Soudan

Ces images auraient été tournées lors d’une manifestation organisée mardi soir à Omdurman, dans la banlieue de Khartoum. Cela fait plusieurs jours que le Soudan est secoué par un mouvement de protestation contre la vie chère.

Une contestation partie de l’université de Khartoum où des étudiants se rassemblent tous les jours depuis samedi pour dénoncer l’explosion des prix de la nourriture et des transports. La situation économique du pays est en effet difficile depuis la sécession, l’an dernier, du Sud-Soudan qui a privé le pays d’une grande partie de ses revenus pétroliers.

Et l’annonce, lundi, par le président Omar el-Béchir de la mise en place de mesures d’austérité n’a fait que jeter de l’huile sur le feu. Face à la colère des manifestants, des forces anti-émeutes ont été déployées en masse dans la capitale Khartoum pour réprimer les rassemblements à coups de matraque et de gaz lacrymogènes, comme le montreraient des images amateurs diffusées sur Internet.

Et bien que de nombreux étudiants aient été arrêtés ces derniers jours, la mobilisation ne faiblit pas, au contraire, et prend même une tournure politique. En effet, des jeunes n’hésitent désormais plus à appeler à la chute du régime de Khartoum et des partis de l’opposition ont rejoint leur mouvement. Plus d’un an après les premières manifestations lancées dans la foulée du printemps arabe, les protestataires semblent donc bien décidés à maintenir la pression sur le gouvernement. Via les réseaux sociaux, des activistes appellent ainsi à une grande manifestation le 30 juin prochain.

 

Une compagnie aérienne coréenne déclenche l’ire des Kenyans

Une publicité diffusée sur le site de la compagnie aérienne Korean Airlines pour faire la promotion de sa nouvelle ligne reliant Incheon, en Corée du sud, à Nairobi, au Kenya, est au centre d’une vive polémique sur la Toile. Le texte accompagnant l’affiche publicitaire pour vanter la beauté de la Savane africaine fait en effet référence à « l’énergie primitive des populations indigènes » présentes au Kenya. Des propos qui n’ont pas tardé à provoquer une avalanche de réactions.

De nombreux internautes kenyans se sont ainsi rués sur Twitter pour faire part de leur indignation. Se servant des mots-clés « primitive energy », beaucoup d’utilisateurs du site de microblogging ont expliqué avoir été choqués par cette phrase qui insulte, selon eux, tout un pays. Des propos qui pour certains illustrent le racisme dont ferait preuve la compagnie aérienne coréenne à l’égard des Kenyans.

Mais une partie des citoyens semble avoir pris cette affaire avec plus de recul et a choisi de réagir avec sarcasme pour dénoncer l’image que se font les Coréens des Kenyans. C’est le cas, notamment, de cette jeune femme qui explique de façon ironique que son pays est si primitif que ce sont les membres de l’équipe nationale de marathon qui fournissent l’électricité à la population et qu’il y a des coupures de courrant dès qu’ils s’arrêtent de courir. Et cet autre utilisateur de Twitter affirme, lui, qu’il s’apprête à se rendre à l’aéroport avec sa machette pour montrer son côté primitif aux Coréens.

Une importante mobilisation en ligne qui a fini par pousser la compagnie aérienne à retirer la publicité controversée de son site et à présenter ses excuses sur le web pour le malaise qu’elle a contribué à provoquer.

 

Internet pour financer le livre d’un vétéran d’Irak

Konrad Ludwig est un sergent de l’armée américaine à la retraite. Déployé en Irak, il a participé d’août 2007 à novembre 2008 au siège de Sadr City, dans le nord de Bagdad. Quinze mois de combats contre des milices chiites qui ont fait des centaines de victimes militaires et civiles. C’est l’histoire de cette bataille que le soldat reconverti écrivain raconte dans un livre qu’il cherche aujourd’hui à publier avec l’aide des internautes. Il a ainsi lancé sur le site Kickstarter un appel pour financer son projet et a déjà recueilli plus de 30 000 dollars, soit plus du double de ce qui était visé.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

L’acteur américain Johnny Depp qui se sépare de sa compagne française Vanessa Paradis après 14 ans de romance : c’est la nouvelle qui fait sensation sur la Toile depuis l’annonce officielle de leur rupture. Et si quelques internautes affichent en ligne leur tristesse de voir ce couple devenu mythique mettre un terme à son histoire d’amour, c’est malgré tout la joie qui semble prédominer sur les réseaux sociaux. Les fans de la star hollywoodienne sont en effet nombreuses à célébrer le fait que Depp est désormais à nouveau célibataire. Une situation dont certaines entendent bien essayer de profiter !

 

Vidéo du jour

Anders Ramsell, un artiste suédois, s’est lancé un drôle de défi puisqu’il a décidé de recréer Blade Runner, le film culte de Ridley Scott, à l’aquarelle. Un projet fou dont les 12 premières minutes sont d’ores et déjà disponibles sur les sites de partage et pour lesquelles pas moins de 3200 tableaux auront été nécessaires afin de réaliser les animations.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/09/2014 Réseaux sociaux

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

Le Brésil est secoué par de puissants mouvements sociaux depuis un an. Son économie tourne au ralenti avec une croissance quasi nulle. C’est dans ce contexte que se déroule la...

En savoir plus

22/09/2014 guerre

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

Au sommaire de cette édition : en Ukraine, des activistes appellent à participer au « Blood Bucket Challenge »; des musulmans britanniques dénoncent les actions de l’organisation...

En savoir plus

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus