Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Des mercenaires russes en Centrafrique"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ce que nous achetons bon marché peut coûter très cher à d'autres"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar, nouvelle journée de mobilisation à Antananarivo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Immigration: tensions à la frontière franco-italienne

En savoir plus

LE DÉBAT

Emmanuel Macron aux Etats-Unis : le président et Trump, une complicité et des désaccords

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Uberisation : naissance de l’entreprise 2.0

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Naïssam Jalal et le trio Amzik, nouveaux visages des musiques orientales

En savoir plus

L'INFO ÉCO

États-Unis-France : les taxes de la discorde

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Loi asile-immigration : "hystérisation" ou "Bérézina morale"?

En savoir plus

EUROPE

Julian Assange est "passible d'arrestation", indique Scotland Yard

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/06/2012

En liberté conditionnelle, Julian Assange est "passible d'arrestation", a fait savoir Scotland Yard ce mercredi. Le fondateur de WiliLeaks s'est réfugié mardi à l'ambassade de l'Équateur à Londres pour ne pas être extradé en Suède.

AFP - Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, qui a trouvé refuge mardi à l'ambassade de l'Equateur à Londres pour échapper à son extradition en Suède, est "passible d'arrestation" pour avoir enfreint les dispositions de sa liberté conditionnelle, a indiqué mercredi Scotland Yard.

Fin 2010, "la Haute Cour lui avait accordé une liberté conditionnelle, soumise à plusieurs règles", a expliqué une porte-parole de la police à l'AFP.

L'une des règles de sa liberté conditionnelle stipulait qu'il devait "rester à une adresse prédéterminée entre 22H00 et 08H00", a-t-elle ajouté. "Vers 22H00 mardi, la police a été informée qu'Assange avait violé l'une des conditions de sa liberté. Il est désormais passible d'être arrêté", a-t-elle encore dit.

La police est "au courant qu'il se trouve à l'ambassade de l'Equateur sur Hans Crescent à Londres", a-t-elle précisé.

De fait, un policier a été vu sortant de l'ambassade dans la soirée, a constaté un photographe de l'AFP.

Julian Assange s'y est réfugié depuis mardi et a demandé l'asile politique. Ce coup de théâtre intervient alors qu'il avait épuisé, après une bataille de 18 mois, ses recours juridiques au Royaume-Uni contre son extradition vers la Suède.

Ce pays le recherche dans une affaire de viol et agression sexuelle présumés, des accusations qu'il a toujours niées.

Julian Assange affirme être victime d'un complot des Etats-Unis, qu'il a fortement irrités en publiant sur son site des milliers de documents confidentiels. Il craint qu'à terme, la Suède l'extrade aux Etats-Unis, où il pourrait y encourir la peine de mort pour espionnage.

Première publication : 20/06/2012

  • WIKILEAKS

    Julian Assange demande l'asile politique à l'Équateur

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    La Cour suprême britannique refuse le réexamen du cas Assange

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    La Cour suprême autorise l'extradition du fondateur de WikiLeaks vers la Suède

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)