Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

  • En direct : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

EUROPE

Julian Assange est "passible d'arrestation", indique Scotland Yard

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/06/2012

En liberté conditionnelle, Julian Assange est "passible d'arrestation", a fait savoir Scotland Yard ce mercredi. Le fondateur de WiliLeaks s'est réfugié mardi à l'ambassade de l'Équateur à Londres pour ne pas être extradé en Suède.

AFP - Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, qui a trouvé refuge mardi à l'ambassade de l'Equateur à Londres pour échapper à son extradition en Suède, est "passible d'arrestation" pour avoir enfreint les dispositions de sa liberté conditionnelle, a indiqué mercredi Scotland Yard.

Fin 2010, "la Haute Cour lui avait accordé une liberté conditionnelle, soumise à plusieurs règles", a expliqué une porte-parole de la police à l'AFP.

L'une des règles de sa liberté conditionnelle stipulait qu'il devait "rester à une adresse prédéterminée entre 22H00 et 08H00", a-t-elle ajouté. "Vers 22H00 mardi, la police a été informée qu'Assange avait violé l'une des conditions de sa liberté. Il est désormais passible d'être arrêté", a-t-elle encore dit.

La police est "au courant qu'il se trouve à l'ambassade de l'Equateur sur Hans Crescent à Londres", a-t-elle précisé.

De fait, un policier a été vu sortant de l'ambassade dans la soirée, a constaté un photographe de l'AFP.

Julian Assange s'y est réfugié depuis mardi et a demandé l'asile politique. Ce coup de théâtre intervient alors qu'il avait épuisé, après une bataille de 18 mois, ses recours juridiques au Royaume-Uni contre son extradition vers la Suède.

Ce pays le recherche dans une affaire de viol et agression sexuelle présumés, des accusations qu'il a toujours niées.

Julian Assange affirme être victime d'un complot des Etats-Unis, qu'il a fortement irrités en publiant sur son site des milliers de documents confidentiels. Il craint qu'à terme, la Suède l'extrade aux Etats-Unis, où il pourrait y encourir la peine de mort pour espionnage.

Première publication : 20/06/2012

  • WIKILEAKS

    Julian Assange demande l'asile politique à l'Équateur

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    La Cour suprême britannique refuse le réexamen du cas Assange

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    La Cour suprême autorise l'extradition du fondateur de WikiLeaks vers la Suède

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)