Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

EUROPE

Julian Assange est "passible d'arrestation", indique Scotland Yard

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/06/2012

En liberté conditionnelle, Julian Assange est "passible d'arrestation", a fait savoir Scotland Yard ce mercredi. Le fondateur de WiliLeaks s'est réfugié mardi à l'ambassade de l'Équateur à Londres pour ne pas être extradé en Suède.

AFP - Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, qui a trouvé refuge mardi à l'ambassade de l'Equateur à Londres pour échapper à son extradition en Suède, est "passible d'arrestation" pour avoir enfreint les dispositions de sa liberté conditionnelle, a indiqué mercredi Scotland Yard.

Fin 2010, "la Haute Cour lui avait accordé une liberté conditionnelle, soumise à plusieurs règles", a expliqué une porte-parole de la police à l'AFP.

L'une des règles de sa liberté conditionnelle stipulait qu'il devait "rester à une adresse prédéterminée entre 22H00 et 08H00", a-t-elle ajouté. "Vers 22H00 mardi, la police a été informée qu'Assange avait violé l'une des conditions de sa liberté. Il est désormais passible d'être arrêté", a-t-elle encore dit.

La police est "au courant qu'il se trouve à l'ambassade de l'Equateur sur Hans Crescent à Londres", a-t-elle précisé.

De fait, un policier a été vu sortant de l'ambassade dans la soirée, a constaté un photographe de l'AFP.

Julian Assange s'y est réfugié depuis mardi et a demandé l'asile politique. Ce coup de théâtre intervient alors qu'il avait épuisé, après une bataille de 18 mois, ses recours juridiques au Royaume-Uni contre son extradition vers la Suède.

Ce pays le recherche dans une affaire de viol et agression sexuelle présumés, des accusations qu'il a toujours niées.

Julian Assange affirme être victime d'un complot des Etats-Unis, qu'il a fortement irrités en publiant sur son site des milliers de documents confidentiels. Il craint qu'à terme, la Suède l'extrade aux Etats-Unis, où il pourrait y encourir la peine de mort pour espionnage.

Première publication : 20/06/2012

  • WIKILEAKS

    Julian Assange demande l'asile politique à l'Équateur

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    La Cour suprême britannique refuse le réexamen du cas Assange

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    La Cour suprême autorise l'extradition du fondateur de WikiLeaks vers la Suède

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)