Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, annonce son retrait

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

Economie

Les Américains se détournent de Facebook

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/06/2012

Avec 158 millions d'utilisateurs actifs en mai aux États-Unis, le roi des réseaux sociaux a attiré près d'un million de visiteurs américains en moins qu'en mars, selon le cabinet d'études comScore.

REUTERS - Le nombre d'utilisateurs de Facebook aux Etats-Unis a diminué de mars à mai, selon des données fournies par comScore qui semblent confirmer une stabilisation de la croissance du numéro un mondial des réseaux sociaux.

Le site a attiré 158,01 millions de visiteurs uniques aux Etats-Unis en mai, contre 158,69 millions en avril et 158,93 millions en mars.

Conserver des utilisateurs actifs est, de l'avis des analystes, un point crucial pour tous les services de réseaux sociaux. Pour y parvenir, Facebook sort régulièrement des nouveautés, comme la mise en page du profil des utilisateurs appelée "Timeline" et d'autres sont très attendues avec le rachat d'Instagram, l'application permettant l'échange de photos.

ComScore a modifié sa méthode de comptage des utilisateurs, ce qui complique la comparaison sur un an. En mai 2011, le cabinet d'études avait estimé le nombre de visiteurs uniques à 157,22 millions, ce qui reviendrait à une hausse d'une année sur l'autre de seulement 0,5%.

Les utilisateurs de Facebook ont passé en moyenne 380,8 minutes sur le site en mai, soit plus de six heures, contre 378,9 minutes en avril. En avril 2011, selon les anciennes techniques de calcul, comScore avait évalué à 374,9 minutes le temps moyen passé sur Facebook.

Le groupe de Mark Zuckerberg est sous le feu des critiques pour la gestion de son introduction en Bourse en mai, et certains ont également émis des doutes sur l'efficacité de ses publicités. (voir )

L'action Facebook, dont le prix d'introduction était de 38 dollars, a enregistré début juin un plus bas à 25,52 dollars avant de regagner du terrain ces dernières semaines. Le titre a terminé en baisse d'environ 1% à 31,60 dollars mercredi à Wall Street.

Première publication : 21/06/2012

  • BOURSE

    Facebook : l'opérateur boursier américain Nasdaq va indemniser les actionnaires

    En savoir plus

  • BOURSE

    Marc Zuckerberg poursuivi en justice par des actionnaires de Facebook

    En savoir plus

  • INTERNET

    Les dommages collatéraux de l'introduction en Bourse de Facebook

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)