Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

DÉBAT

L'Allemagne à la rescousse du budget français ?

En savoir plus

FRANCE

Zinédine Zidane : il est "logique" que les plus riches paient beaucoup d'impôts

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/06/2012

Dans une interview à paraître, l'ex-star du football français Zinedine Zidane juge "logique" que les hauts revenus paient beaucoup d'impôts et se dit favorable à l'instauration du vote des étrangers aux élections locales en France.

AFP - L'ancien N.10 de l'équipe de France Zinedine Zidane a déclaré à l'hebdomadaire M le Magazine du Monde à paraître vendredi, qu'il trouvait "logique" que les hauts revenus paient beaucoup d'impôts et se dit favorable au vote des étrangers aux élections locales.

Interrogé sur la proposition de François Hollande pendant la campagne électorale d'imposer à 75% les revenus supérieurs à 1 million d'euros annuels, Zinedine Zidane, qui fêtera ses 40 ans samedi, a répondu: "Je n'ai jamais eu de problèmes avec le fait de payer des impôts, de reverser 50 centimes pour 1 euro gagné. Je ne vis pas en France mais je ne vis pas dans un paradis fiscal. Je vis en Espagne, je paye mes impôts comme tout le monde. Aujourd'hui, avec ce qui se passe, on va demander de l'argent à ceux qui en ont. C'est logique."

Par ailleurs l'ancien meneur de jeu des Bleus s'est déclaré favorable au droit de vote des étrangers aux élections locales. "On ne va pas faire dix minutes là-dessus mais pour vous répondre clairement: quelqu'un qui contribue, en payant ses impôts, à la vie active du pays a le droit de voter. C'est juste ce que je pense", a-t-il dit.

Zinedine Zidane souligne qu'il entend éviter toute récupération politique: "Si je ne me protège pas, qui va le faire pour moi?, s'interroge-t-il. Je ne veux surtout pas servir les intérêts des uns, des autres. Je suis libre. Libre comme l'air. Après, quand je vois un certain M. Le Pen présent au second tour de l'élection présidentielle de 2002... Tout de suite, je me suis mobilisé. Je n'ai pas attendu qu'on vienne me chercher".

 

Première publication : 21/06/2012

  • FOOTBALL

    L'eldorado chinois de Didier Drogba

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Zinedine Zidane balaie d'un revers de la main les critiques émises à son encontre

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Zinédine Zidane pourrait être nommé à la direction sportive du Real Madrid

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)