Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

  • Reprise des bombardements à Gaza, l'espoir d'une trêve s'éloigne

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

Moyen-orient

La trêve menacée après un regain de violence

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/06/2012

Malgré le cessez-le-feu conclu mercredi, les échanges de tirs entre Palestiniens et Israéliens se poursuivent. Trois Palestiniens sont mort et un Israélien a été blessé. Le bras armé du Hamas menace désormais de rompre la trêve.

AFP - Les tirs de roquettes contre Israël et les bombardements israéliens sur la bande de Gaza ont fait samedi trois morts palestiniens et un blessé israélien, mettant fin sur le terrain à la trêve entre le Hamas et Israël.

Les Brigades Ezzedine al-Qassam, bras militaire du Hamas au pouvoir à Gaza, ont menacé de rompre officiellement le cessez-le-feu annoncé mercredi. "Les frappes aériennes de l'ennemi sioniste sont de nouveaux crimes. Nous ne resterons pas silencieux face au crimes" israéliens, a assuré le mouvement dans un communiqué.

Mercredi soir, il avait pourtant annoncé une nouvelle trêve avec Israël, sous médiation égyptienne et sous réserve de réciprocité, afin de tenter de mettre fin au nouveau cycle de violences qui a éclaté en début de semaine.

Dans le même temps, les Brigades al-Qassam, qui étaient restées depuis plus d'un an à l'écart des hostilités entre d'autres factions armées de Gaza et Israël, avaient revendiqué le tir de 120 roquettes en direction d'Israël.

"Si notre réponse n'a pas été suffisante pour envoyer un message à l'ennemi, nous sommes prêts à répondre à son agression", ont-elles menacé samedi.

A Gaza, trois Palestiniens ont trouvé la mort dans des frappes aériennes israéliennes, dont un garçon de 6 ans tué près de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, selon des sources médicales palestiniennes.

Le père de l'enfant a été très grièvement blessé et un autre civil également touché

La trêve entre le Hamas et IsraËl en péril

dans cette attaque, selon des témoins.

L'armée israélienne a démenti avoir mené une opération dans cette zone.

Un peu plus tard, un Palestinien de 25 ans a été tué par un tir de drone israélien près de Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza, selon les services d'urgence locaux.



Tirs non revendiqués



En fin d'après-midi, un troisième Palestinien, un passant, a péri et une dizaine d'autres passants ont été blessés lors d'une nouvelle frappe israélienne dans un faubourg de la ville de Gaza, en pleine zone urbaine, selon des sources médicales palestiniennes. La cible visée, un homme qui circulait à moto, a été blessé mais a réussi à prendre la fuite.

La violente explosion a endommagé plusieurs appartements d'un immeuble de la rue al-Nasser, une des grandes artères qui conduit au centre de la mégapole de Gaza.

L'armée israélienne a indiqué avoir lancé une attaque aérienne dans le secteur nord de l'enclave palestinienne mais n'a pas donné d'autre détails.

Selon les témoins, l'aviation israélienne a lancé au moins sept frappes sur l'enclave palestinienne samedi, d'après un décompte de l'AFP. Une quinzaine de Palestiniens ont été blessés lors de ces bombardements, ont précisé des sources médicales locales.

Parallèlement, un Israélien a été blessé par des éclats de roquette à Sdérot, ville israélienne proche de l'enclave palestinienne, cible fréquente des organisations armées de Gaza, d'après l'armée et la police.

Selon une porte-parole de l'armée israélienne, 39 roquettes ont été lancées samedi vers l'Etat hébreu, dont 18 ont atteint le territoire israélien.

Les tirs de roquettes n'ont pas été revendiqués dans l'immédiat. Des groupes radicaux armés de Gaza tirent régulièrement des roquettes contre le territoire israélien. Plusieurs combattants tués ces derniers heures à Gaza étaient connus pour leur affiliation à des groupuscules salafistes.

A la suite de ce regain de violence, le chef d'état-major de l'armée israélienne, le général Benny Gantz, a convoqué une réunion d'urgence des commandants militaires "afin de déterminer les actions à mener".

Depuis le début de la semaine, 15 Palestiniens ont été tués et plusieurs dizaines d'autres blessés à Gaza par des frappes israéliennes, en majorité des combattants, tandis que 152 roquettes et mortiers ont atterri en Israël, blessant cinq Israéliens, dont quatre gardes-frontières.

 

Première publication : 23/06/2012

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Le Hamas accepte une trêve avec Israël

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Le Hamas officialise son divorce avec le régime de Damas

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Ismaïl Haniyeh affirme que le Hamas "ne reconnaîtra jamais Israël"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)