Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

SPORT

Vettel partira en pole position au Grand Prix d'Europe

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/06/2012

Grâce à son meilleur temps obtenu ce samedi aux qualifications, Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) se placera en pole position dimanche au Grand Prix d'Europe de Formule 1.

AFP - L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) partira en pole position dimanche au Grand Prix d'Europe de Formule 1, 8e manche de la saison 2012 en Championnat du monde de Formule 1, grâce à son meilleur temps des qualifications, samedi sur le port de Valence.

Invaincu à Valence depuis 2010 inclus, Vettel, double champion du monde en titre, a attendu les toutes dernières secondes de la Q3, dernière partie des qualifications, pour signer sa 3e pole position de la saison, après Bahreïn et le Canada, la 3e d'affilée à Valence et la 33e de sa carrière en F1.

"On a tenté notre chance à la fin et ça a marché. Ce sera plus difficile de prédire le nom du vainqueur de notre course, dimanche, que des résultats de l'Euro de football", a réagi, à chaud, le jeune pilote allemand, grand amateur de ballon rond.

En bouclant un tour quasi-parfait en 1 min 38 sec 086/1000, en Q3, après deux premières parties de séance risquées (14e en Q1 et 4e en toute fin de Q2), Vettel a fait mieux que le Vénézuélien Pastor Maldonado (Williams), encore en "pole" provisoire à 30 secondes de la fin.

Le jeune Allemand a été suivi dans son élan par le Britannique Lewis Hamilton (McLaren), qui l'accompagnera sur la 1re ligne et visera lui aussi une 2e victoire cette saison, après deux jours de travail intensif sur les réglages de sa monoplace, la MP4-27 à moteur Mercedes.

Maldonado, vainqueur à Barcelone de son premier Grand Prix de F1, se consolera avec une place en 2e ligne, à côté du Français Romain Grosjean (Lotus), lui aussi "poleman" éphémère pendant quelques instants, mais finalement battu de quatre dixièmes par Vettel.

C'est la 8e fois en huit courses que le Français rentre dans le Top 10 des qualifications. Il a une nouvelle fois fait un peu mieux -8 millièmes de seconde- que son illustre coéquipier finlandais, Kimi Räikkönen, champion du monde en 2007 chez Ferrari. C'est de très bon augure pour la course de dimanche.

Sur les six champions du monde de cette saison 2012, deux avaient été éliminés d'un souffle, dès la Q2, l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) et l'Allemand Michael Schumacher (Mercedes), avec les 11e et 12e chronos.

Sur l'autre McLaren, le Britannique Jenson Button a fait juste un peu mieux et préservé: 9e chrono de la Q3, entre les deux Force India de l'Allemand Nico Hülkenberg, 8e, et de l'Ecossais Paul di Resta, 10e, soit trois candidats de plus pour un podium dimanche.

 

Première publication : 23/06/2012

  • FORMULE 1

    Victoire facile de l'Australien Mark Webber au Grand Prix de Monaco

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    En Espagne, Pastor Maldonado remporte le premier GP de sa carrière

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    L'Allemand Sebastian Vettel remporte le Grand Prix de Bahreïn

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)