Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

MODE

Fashion week : promenade pour un objet d’exception

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de la Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

  • Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

    En savoir plus

  • Après le "non" de l’Écosse, la Catalogne prépare son propre référendum

    En savoir plus

  • Ebola : l'infirmière française contaminée reçoit un traitement expérimental

    En savoir plus

Amériques

Erreur sur la personne dans la tentative d'arrestation du plus grand narcotrafiquant mexicain

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/06/2012

"El Chapo" et ses lieutenant courent toujours: en cavale depuis 2011, le narcotraficant et chef du puissant cartel de Sinaloa, le plus recherché du Mexique, a bénéficié d'une erreur de la police, dans un contexte de violences et de trafics accrus.

AFP - La justice mexicaine a dû démentir vendredi l'arrestation annoncée la veille par les militaires du fils de Joaquin "El Chapo" Guzman, le chef du puissant cartel de Sinaloa et le narcotrafiquant le plus recherché du Mexique, l'homme arrêté s'avérant être néanmoins un important "lieutenant" du cartel, selon la DEA, l'agence anti-drogue américaine.

"Après avoir réuni les preuves nécessaires pour déterminer leurs identités, il s'avère que les deux personnes interpellées sont Félix Beltran Leon et Kevin Daniel Beltran Rios, âgées respectivement de 23 et 19 ans", a annoncé le Parquet vendredi soir dans un communiqué, démentant ainsi que l'un des deux individus soit le fils d'"El Chapo".

La veille, la Marine mexicaine, le principal corps d'armée en charge de la lutte contre les cartels, avait annoncé l'arrestation, "à la suite d'un travail de renseignement", de Jesus Alfredo Guzman Salazar, "fils présumé de Joaquin Guzman". L'homme avait été transféré à Mexico, entouré d'importantes forces de sécurité, avant d'être présenté à la presse.

Surnommé "Le Gros", Alfredo Guzman "est l'un des principaux dirigeants du cartel de Sinaloa et un élément-clé de l'organisation criminelle", avait déclaré José Luis Vergara, porte-parole de la Marine, en présentant le détenu devant la presse. Selon lui, l'homme serait chargé de la gestion des biens de son père, "El Chapo", en cavale depuis son évasion de prison en 2001.

Peu après l'annonce de cette erreur d'identité, un fonctionnaire américain de la DEA, l'agence antidrogue américaine, a indiqué à l'AFP à Washington, sous condition d'anonymat, que Félix Beltran Leon, l'homme confondu avec le fils d'"El Chapo", était néanmoins "l'un de ses lieutenants les plus hauts placés". Il a été arrêté à Zapopa (ouest), près de Guadalajara, deuxième métropole du Mexique, en compagnie de Kevin Daniel Beltran, également membre du cartel de Sinaloa, à l'issue d'une opération des forces spéciales de la Marine militaire.

Selon Stratfor, consultant américain en matière de Sécurité, "El Chapo" s'est allié avec d'autres cartels dans une Organisation du Pacifique pour faire face au défi croissant que représente le groupe criminel des Zetas, un cartel créé dans les années 90 par d'anciens militaires des troupes d'élite mexicaines.

L'affrontement entre les deux cartels s'est traduit récemment par des assassinats de dizaines de personnes, pour beaucoup mutilées ou décapitées, a admis en mai le ministre de l'Intérieur, Alejandro Poiré.

Première publication : 23/06/2012

  • FESTIVAL VISA POUR L'IMAGE

    Shaul Schwarz : La Californie et le Mexique qui s'habillent en "narco"

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Cinq membres des "Zetas" arrêtés pour l'incendie du casino de Monterrey

    En savoir plus

  • RELIGION

    En visite au Mexique, le pape Benoît XVI appelle à combattre le trafic de drogue

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)