Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Le PSG s'offre un succès de prestige face au Barça

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Manifestations à Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Mafalda, une héroïne éprise de paix et de justice

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

Planète

Un rhinocéros de Sumatra est né, "un formidable cadeau pour la survie de l'espèce"

Dernière modification : 23/06/2012

C'est seulement la quatrième naissance d'un rhinocéros de Sumatra en plus d'un siècle. Un signe d'espoir pour la sauvegarde de cette espèce menacée d'extinction, devenue le symbole des dommages causés par la déforestation.

AFP - Un rhinocéros de Sumatra, espèce en danger critique d'extinction, est né samedi en captivité, un événement "historique" qui ne s'était jusqu'alors produit que trois fois en un siècle et qui suscite l'espoir pour la sauvegarde de l'animal.

"Ratu (une femelle rhinocéros) a donné naissance à un bébé mâle à 00H45 samedi (17H45 GMT vendredi). La mère et le bébé vont très bien", a indiqué à l'AFP Widodo Ramono, un responsable du refuge pour rhinocéros au parc de Way Kambas, sur l'île de Sumatra (nord-ouest).

Il ne s'agit que de la quatrième naissance en captivité d'une telle espèce en plus d'un siècle, et de la première en Indonésie. Les trois dernières avaient eu lieu au zoo américain de Cincinnati, a précisé la Fondation internationale des rhinos (IRF).

Le père du bébé rhinocéros né samedi, Andalas, avait vu le jour en captivité aux Etats-Unis le 13 septembre 2001. Il s'agissait alors de la première mise-bas dans un zoo d'un tel spécimen depuis 1889 et une naissance enregistrée à Calcutta, selon le Rhino Ressource Centre, site britannique de références sur l'espèce.

L'IRF, basée aux Etats-Unis, avait par anticipation qualifié d'"historique" l'heureux événement, dans un communiqué annonçant l'imminence de la naissance, vendredi.

L'animal est classé comme "espèce en danger critique d'extinction" sur la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature et de ses ressources (UICN), principale ONG mondiale consacrée à la conservation de la nature.

Plus petit des rhinocéros, l'espèce de Sumatra compte "moins de 200 individus à l'état sauvage", après avoir subi une chute de moitié de sa population sur les vingt dernières années, selon l'IRF. Auparavant largement répandu en Asie, on ne le retrouve plus guère dorénavant qu'en Indonésie et en Malaisie.

La population a régressé de "plus de 80%" sur trois générations (soit environ 60 ans) et "continue à décliner, avec des sous-populations qui n'excédent pas les 50 individus", explique l'UICN sur son site internet.

"Toute grossesse est une étape d'une importance capitale pour la survie de l'espèce, menacée d'extinction d'ici à la fin de ce siècle", estime l'IRF.

"Il s'agit vraiment d'un formidable cadeau pour la reproduction de l'espèce en captivité dont nous savons qu'elle est très difficile", a déclaré à l'AFP Masyhud, porte-parole du ministère indonésien des Forêts. La mère a commencé à allaiter son bébé "juste après la naissance", a précisé Masyhud, qui ne porte qu'un nom comme beaucoup d'Indonésiens.

"La grossesse de Ratu donne espoir pour la conservation" de l'espèce, a souligné Dedi Candra, vétérinaire en chef au refuge de Sumatra, citée dans un communiqué diffusé vendredi avant la naissance.

Les naissances de rhinocéros en captivité sont très délicates à mener à terme : Ratu, une femelle née à l'état sauvage mais qui maintenant vit dans le parc de Way Kambas, avait déjà subi deux fausses couches, précise l'IRF.

L'animal est chassé pour ses cornes qui valent une fortune sur le marché noir, en raison de leurs prétendues vertus médicinales. Mais il est également victime de la destruction de son habitat, devenant un des symboles de la lutte contre la déforestation massive qui sévit actuellement en Indonésie.

Selon les défenseurs de l'environnement, deux millions d'hectares de forêts disparaissent chaque année dans l'immense archipel, soit l'équivalent de six terrains de football par minute. Les forêts primaires sont en particulier victimes de la "fièvre de l'huile de palme" qui a vu ces dernières années se multiplier les plantations de palmiers à huile pour satisfaire notamment les besoins croissants en biocarburants.

Première publication : 23/06/2012

  • TRAFIC D'ANIMAUX

    Le vol de cornes de rhinocéros touche aussi la France

    En savoir plus

  • BIODIVERSITÉ

    "Le tigre sauvage pourrait avoir disparu d’ici à 2022"

    En savoir plus

  • JAPON

    Signature d'un accord "historique" à Nagoya sur la biodiversité

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)