Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Classement des personnalités influentes : 10 africains dans le palmarès du Time magazine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Où s'arrêtera Poutine ?

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Des soldats russes sur le pied de guerre à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • RD Congo : près de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

FRANCE

Confusion et émoi à Rennes après la mort d'un collégien

©

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/06/2012

Un garçon de 13 ans est décédé, samedi, suite à une bagarre avec un autre collégien. Sa mort avait été annoncée par erreur, la veille, par le Premier ministre. Le ministre de l’Éducation est arrivé dans l'après-midi au collège de Cleunay, à Rennes.

REUTERS - Le collégien grièvement blessé vendredi lors d'une altercation au sein du collège de Cleunay, à Rennes, est mort samedi des suites de ses blessures, a annoncé le parquet de la ville.

Dans un communiqué, le procreur précise qu'une enquête sur les circonstances de la bagarre a été ouverte "en flagrance" et confiée à la brigade des mineurs.

Une confusion régnait depuis vendredi soir sur l'état de l'adolescent à la suite de l'annonce prématurée de son décès.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a exprimé dans la nuit "ses regrets les plus vifs", ainsi que ceux du ministre de l'Education Vincent Peillon, pour avoir "annoncé à tort" le décès du collégien, évoquant des "informations erronées".

Auparavant, le chef du gouvernement avait dit dans un communiqué avoir appris "avec une grande tristesse" le décès de ce garçon de 13 ans "survenu en fin de journée", à la suite d'une bagarre dans la cour de récréation d'un collège de Rennes.

Or, l'adolescent est "toujours entre la vie et la mort", ont indiqué par la suite les services hospitaliers.

L'altercation a opposé vendredi en matinée, pendant la récréation, "deux élèves ordinaires", et l'un des deux protagonistes "ne s'est pas relevé", a indiqué Jean-Yves Bessol, inspecteur de l'académie de Rennes.

"Ce collège est un établissement à taille humaine, calme, sans difficulté particulière", a-t-il ajouté, précisant que les motifs de la dispute n'étaient pas clairs.

Ces deux élèves sont arrivés au collège à la rentrée 2011.

Première publication : 23/06/2012

Comments

COMMENTAIRE(S)