Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Popularité : Valls fait-il de l’ombre à Hollande ?

En savoir plus

  • Finale de la Coupe du Roi : FC Barcelone-Real Madrid en direct

    En savoir plus

  • Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Les Algériens de France : un vote courtisé

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

FRANCE

Confusion et émoi à Rennes après la mort d'un collégien

©

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/06/2012

Un garçon de 13 ans est décédé, samedi, suite à une bagarre avec un autre collégien. Sa mort avait été annoncée par erreur, la veille, par le Premier ministre. Le ministre de l’Éducation est arrivé dans l'après-midi au collège de Cleunay, à Rennes.

REUTERS - Le collégien grièvement blessé vendredi lors d'une altercation au sein du collège de Cleunay, à Rennes, est mort samedi des suites de ses blessures, a annoncé le parquet de la ville.

Dans un communiqué, le procreur précise qu'une enquête sur les circonstances de la bagarre a été ouverte "en flagrance" et confiée à la brigade des mineurs.

Une confusion régnait depuis vendredi soir sur l'état de l'adolescent à la suite de l'annonce prématurée de son décès.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a exprimé dans la nuit "ses regrets les plus vifs", ainsi que ceux du ministre de l'Education Vincent Peillon, pour avoir "annoncé à tort" le décès du collégien, évoquant des "informations erronées".

Auparavant, le chef du gouvernement avait dit dans un communiqué avoir appris "avec une grande tristesse" le décès de ce garçon de 13 ans "survenu en fin de journée", à la suite d'une bagarre dans la cour de récréation d'un collège de Rennes.

Or, l'adolescent est "toujours entre la vie et la mort", ont indiqué par la suite les services hospitaliers.

L'altercation a opposé vendredi en matinée, pendant la récréation, "deux élèves ordinaires", et l'un des deux protagonistes "ne s'est pas relevé", a indiqué Jean-Yves Bessol, inspecteur de l'académie de Rennes.

"Ce collège est un établissement à taille humaine, calme, sans difficulté particulière", a-t-il ajouté, précisant que les motifs de la dispute n'étaient pas clairs.

Ces deux élèves sont arrivés au collège à la rentrée 2011.

Première publication : 23/06/2012

Comments

COMMENTAIRE(S)