Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : pour Lambert Mende, les désaccords de l'opposition sont à l'origine du blocage politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Fillon impassible face à la détresse des aide-soignantes

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Guillaume Gomez, l’autre chef de l’Élysée

En savoir plus

TECH 24

Bienvenue à Netflixland! Dans le QG du roi du streaming, à Los Gatos, en Californie

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Élection présidentielle : le désarroi des électeurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

FOCUS

France : rencontre avec ces catholiques de droite, fidèles coûte que coûte à Fillon

En savoir plus

#ActuElles

L’exploit de Zulala Hashemi, finaliste de "Nouvelle Star" en Afghanistan

En savoir plus

Moyen-orient

Un deuxième avion turc visé par des tirs de l'armée syrienne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/06/2012

Un avion de l'armée turque a essuyé des tirs de la part de la Syrie alors qu'il menait des recherches pour retrouver les pilotes du F4 abattu vendredi, a révélé ce lundi le vice-Premier ministre de la Turquie Bülent Arinc.

REUTERS - La destruction par la Syrie d’un avion militaire turc F-4 « ne restera pas impunie », a prévenu lundi le vice-Premier ministre, Bülent Arinc, qui a révélé qu’un autre appareil turc avait essuyé des tirs lors des premières heures de l’opération de recherche du F4 abattu vendredi.

Le n°2 du gouvernement a toutefois pris soin de préciser que la Turquie, qui compte la deuxième plus grande armée de l’Otan après celle des Etats-Unis, n’avait aucunement l’intention de faire la guerre à qui que ce soit.

Damas et Ankara collaborent dans les recherches

« Tout ce qui se révèlera nécessaire de faire le sera dans le cadre du droit international. Nous n’avons aucunement l’intention de faire la guerre à quiconque. Telle n’est pas notre intention », a-t-il martelé lors d’une conférence de presse tenue à l’issue d’un conseil des ministres consacré à l’incident et qui a duré sept heures.

L’incident, qui s’est déroulé au large des côtes syriennes, a tendu les relations entre les deux pays voisins.

 

Première publication : 25/06/2012

  • SYRIE

    L'Otan se réunit mardi pour évoquer la destruction de l'avion turc par la Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'avion turc abattu par la Syrie n'avait "aucun lien" avec le conflit syrien

    En savoir plus

  • SYRIE

    La Syrie abat un avion de combat turc en Méditerranée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)