Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Israël et intelligence économique : Un modèle à suivre ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

DÉBAT

Exclusif : De Sarajevo à Guantanamo, l'itinéraire des six d'Algérie

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Patrick Chauvel, photographe de guerre

En savoir plus

SUR LE NET

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"De sang-froid"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Quels sont les enjeux de la conférence internationale sur l'État islamique ?

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

  • Les députés français se penchent sur un projet de loi contre le jihad

    En savoir plus

  • Grève chez Air France : journée noire attendue lundi

    En savoir plus

  • Netflix, le service de vidéos à la demande, débarque en France

    En savoir plus

  • Mondial de basket : la "team USA" seule au monde

    En savoir plus

  • EI : "Ce ne sont pas des musulmans mais des monstres", affirme Cameron

    En savoir plus

  • Législatives suédoises : la gauche en tête, poussée historique de l'extrême droite

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Lille prend la tête, l’OM revient

    En savoir plus

  • Objecteurs de conscience en Israël : 200 vétérans défendent leur unité

    En savoir plus

  • Les pro-russes menacent le processus de paix dans l'est de l'Ukraine, selon Kiev

    En savoir plus

  • Webdocumentaire : Chibanis, l’éternel exil des travailleurs maghrébins

    En savoir plus

SPORT

David Trezeguet renaît à River Plate

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/06/2012

A l’approche de ses 35 ans, David Trezeguet fut le grand artisan samedi de la victoire (2-0) de River Plate face à Almirante Brown. Grâce à son doublé, le club argentin qu’il a rejoint en 2011 retrouve le Championnat d’Argentine de première division.

AFP - L'attaquant franco-argentin David Trezeguet a reverdi ces derniers mois, à l'approche de ses 35 printemps, en étant le grand artisan de la remontée en première division de son club de coeur, River Plate, mythique équipe de Buenos Aires.

Samedi, il a fait chavirer des dizaines de milliers de supporteurs en inscrivant un doublé face à Almirante Brown, synonyme de retour dans l'élite du club 33 fois champion d'Argentine. Un scénario parfait pour Trezeguet, qui a poussé ses premiers ballons au Platense, autre formation de la banlieue de Buenos Aires, mais aussi "la fin du cauchemar" pour les Rouge et Blanc, dont la descente en seconde division avait été vécue comme une tragédie.

Ainsi, l'attaquant n'hésite pas à ranger son premier but face à Almirante Brown au même rayon sur l'étagère des souvenirs que celui, décisif, marqué face à l'Italie avec les Bleus en finale de l'Euro-2000.

Le premier but de Trezeguet face Almirante Brown


"Ce furent deux moments importants. D'un point de vue sentimental, à cette période, je jouais peu en sélection et ce fut un soulagement. Mais celui-ci (contre Almirante Brown) a été plus important. Non seulement ça a été le but de la remontée, mais en plus je le vis comme supporteur. Il dépasse celui de l'Euro", a relevé Trezeguet.

"J'ai connu des émotions très fortes durant ma carrière, mais ce que j'ai vécu cette fois est très particulier", a-t-il ajouté, alors que les rues de la capitale argentine se paraient de Rouge et Blanc samedi soir.

Trezeguet "en bonne forme"

Débarqué en janvier à Buenos Aires, après une courte expérience aux Emirats arabes unis, Trezeguet avait annoncé vouloir "écrire l'histoire" de River Plate.

"Je suis arrivé alors que River était dans une situation très difficile. C'était un groupe qui avait beaucoup souffert, c'est donc un titre mérité", a souligné l'ancien buteur de la Juventus Turin.

Résolu à se mettre au service de l'équipe, il a accepté sans ciller d'être souvent remplaçant lors de ces six mois. Mais, sorti du banc, il s'est aussi montré tranchant, inscrivant 13 buts au total.

"Pour moi, c'était un objectif important de démontrer à tout le monde que j'étais en bonne forme, même si l'objectif principal était la montée", a souligné l'avant-centre.

Double champion de France avec Monaco (1997, 2000), double champion d'Italie avec la Juventus (2002, 2003), meilleur buteur en Italie lors de l'exercice 2001-2002, champion du monde en 1998 et d'Europe en 2000, le joueur a déjà pratiquement tout gagné.

Mais, engagé pour deux saisons avec River, la remontée lui ouvre de nouveaux défis pour étoffer encore un peu son palmarès. "Pour l'instant, on s'accorde un petit moment pour profiter mais ensuite nous reprendrons le travail pour bâtir une équipe pour l'année prochaine", a-t-il assuré.

Première publication : 25/06/2012

  • FOOTBALL

    Des heurts à Buenos Aires après la relégation du River Plate en deuxième division

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Boca Juniors et River Plate, le fleuron du ballon rond argentin dans la tourmente

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)