Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : les Brésiliens sceptiques, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour "triomphal" d'Etienne Tshisekedi à Kinshasa

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les blockbusters de l'été : américains et musclés!

En savoir plus

FOCUS

La difficile lutte contre le trafic d’armes en Europe

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Sécurité : quel modèle en Israël ?

En savoir plus

Economie

L'Espagne demande une aide européenne pour sauver ses banques

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/06/2012

Madrid a appelé officiellement l'Europe à l'aide pour sauver ses banques mais le montant réclamé ne sera dévoilé que le 9 juillet. Les besoins de l'Espagne sont estimés, au maximum, à 62 milliards d'euros.

AFP - L'Espagne a publié lundi sa lettre officielle de demande d'aide à la zone euro, sans toutefois fournir les détails du plan qui devrait être prêt pour le 9 juillet, date de la prochaine réunion de l'Eurogroupe.

Le gouvernement espagnol avait annoncé jeudi que ses banques auraient besoin de 62 milliards d'euros au maximum, se basant sur les résultats des audits indépendants, tandis que la zone euro a proposé au maximum cent milliards d'euros.

"Le ministre de l'Economie Luis de Guindos, a envoyé aujourd'hui au président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, au nom du gouvernement espagnol, la lettre de demande d'assistance financière pour la recapitalisation des entités financières qui en ont besoin", a indiqué le ministère dans un communiqué.

Ni le montant de l'aide demandée, ni les modalités du prêt, qui sera versé aux banques via le fonds public espagnol d'aide au secteur bancaire, ne sont encore définis. M. de Guindos avait annoncé la semaine dernière qu'il pourrait s'agir d'un prêt sur plus de 15 ans, "avec des taux d'intérêt compris entre 3% et 4%".

Le gouvernement se dit prêt dans sa lettre à finaliser les détails du prêt "avant le 9 juillet, afin qu'il puisse être discuté à la prochaine réunion de l'Eurogroupe".

Avec ce plan, l'Espagne va devenir le quatrième pays de la zone euro à bénéficier d'une aide européenne, après la Grèce, l'Irlande et le Portugal. Ce prêt est cependant limité au secteur bancaire du pays, fragilisé depuis l'éclatement de la bulle immobilière en 2008.

Première publication : 25/06/2012

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    Le délicat dossier espagnol s'invite au sommet du G20

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Après Fitch, Moody's dégrade à son tour la note souveraine de l'Espagne

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Banques espagnoles : les risques du plan d'aide européen

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)