Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Notre-Dame-des-Landes : une décision moins risquée pour l’exécutif ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : sur le tapis rouge du dernier film de Spielberg, "Pentagon Papers"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Péninsule coréenne : la diplomatie des Jeux olympiques fait "fondre la glace"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Aux États-Unis, l'ardoise fiscale s’alourdit pour Apple

En savoir plus

FOCUS

Moyen-Orient : enquête sur le phénomène galopant des tempêtes de sable

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Sommet franco-britannique : la "diplomatie du tapis"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement abandonne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Éthiopie : Merera Goudina libéré de prison

En savoir plus

LE DÉBAT

Notre-Dame-des-Landes : le choix de la raison ? (Partie 2)

En savoir plus

Sports

Pour la première fois, les Saoudiennes sont autorisées à participer aux JO

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/06/2012

Après le Qatar, l'Arabie saoudite autorise à son tour ses athlètes féminines à participer aux Jeux Olympiques de Londres (27 juillet-12 août) si elles se qualifient, alors que les compétitions sportives restent interdites aux femmes dans le royaume.

AFP - L'Arabie saoudite, où les compétitions sportives sont interdites aux femmes, va autoriser pour la première fois des athlètes féminines à participer aux jeux Olympiques cet été, a indiqué dimanche son ambassade à Londres dans un communiqué.

Selon le communiqué, cité par le groupe de radio-télévision publique BBC, le Comité olympique saoudien va "superviser la participation des athlètes féminines qui peuvent être qualifiées".



La cavalière Dalma Malhas, 18 ans, devrait probablement être la seule femme saoudienne à participer aux Jeux de Londres (27 juillet-12 août).

Mi-avril, le président du Comité international olympique Jacques Rogge avait indiqué que son organisation continuait à "discuter avec l'Arabie saoudite" sur la présence de femmes aux JO.

Dix jours plus tôt, le Comité olympique saoudien avait annoncé que le Royaume n'enverrait aucune athlète féminine à Londres.

L'Arabie saoudite, le Qatar et Brunei sont les trois seuls pays à n'avoir jamais envoyé de femmes aux JO. Mais le Qatar a déjà sélectionné trois femmes pour Londres.

 

Première publication : 25/06/2012

  • JEUX OLYMPIQUES

    Arabie saoudite, Qatar, Brunei : où sont les femmes ?

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Londres montre ses muscles avant les JO

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    L'escrimeuse Laura Flessel, porte-drapeau français aux JO de Londres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)