Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

#ActuElles

Salvador : en prison pour une fausse couche

En savoir plus

Sports

Pour la première fois, les Saoudiennes sont autorisées à participer aux JO

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/06/2012

Après le Qatar, l'Arabie saoudite autorise à son tour ses athlètes féminines à participer aux Jeux Olympiques de Londres (27 juillet-12 août) si elles se qualifient, alors que les compétitions sportives restent interdites aux femmes dans le royaume.

AFP - L'Arabie saoudite, où les compétitions sportives sont interdites aux femmes, va autoriser pour la première fois des athlètes féminines à participer aux jeux Olympiques cet été, a indiqué dimanche son ambassade à Londres dans un communiqué.

Selon le communiqué, cité par le groupe de radio-télévision publique BBC, le Comité olympique saoudien va "superviser la participation des athlètes féminines qui peuvent être qualifiées".



La cavalière Dalma Malhas, 18 ans, devrait probablement être la seule femme saoudienne à participer aux Jeux de Londres (27 juillet-12 août).

Mi-avril, le président du Comité international olympique Jacques Rogge avait indiqué que son organisation continuait à "discuter avec l'Arabie saoudite" sur la présence de femmes aux JO.

Dix jours plus tôt, le Comité olympique saoudien avait annoncé que le Royaume n'enverrait aucune athlète féminine à Londres.

L'Arabie saoudite, le Qatar et Brunei sont les trois seuls pays à n'avoir jamais envoyé de femmes aux JO. Mais le Qatar a déjà sélectionné trois femmes pour Londres.

 

Première publication : 25/06/2012

  • JEUX OLYMPIQUES

    Arabie saoudite, Qatar, Brunei : où sont les femmes ?

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Londres montre ses muscles avant les JO

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    L'escrimeuse Laura Flessel, porte-drapeau français aux JO de Londres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)