Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue, le PDG entendu sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Entre Donald Trump et Emmanuel Macron, des gestes de sympathie très remarqués

En savoir plus

LE DÉBAT

Emmanuel Macron aux États-Unis : Iran, Syrie, commerce, climat...les sujets qui fâchent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Une femme fantastique" : rencontre avec l'actrice transgenre Daniela Vega

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Des mercenaires russes en Centrafrique"

En savoir plus

FOCUS

Israël : le grand flou du gouvernement autour du sort des migrants africains

En savoir plus

L’invité du jour

Jacky Moiffo : "Ils ont vendu mon frère", migrant du Cameroun

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Emmanuel Macron aux États-Unis : une visite pour renforcer les liens économiques

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ce que nous achetons bon marché peut coûter très cher à d'autres"

En savoir plus

Planète

"Georges le solitaire", la mythique tortue centenaire, meurt sans descendance

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/06/2012

"Georges le solitaire" est mort dimanche dans les îles Galapagos, au large de l'Équateur. Les tentatives pour assurer sa reproduction ayant échoué, la dernière tortue géante, découverte en 1972, était devenue un symbole des espèces menacées.

AFP - "Georges le solitaire", la dernière tortue géante de son espèce, vivant dans une des îles de l'archipel des Galapagos, est morte dimanche, a annoncé le service du parc national des Galapagos.

L'animal était l'unique survivant de l'espèce "Geochelone Abigdoni".

Les causes du décès de la tortue géante, dont l'âge était estimé à plus de cent ans --elles peuvent vivre jusqu'à 200 ans--, demeurent pour l'instant inconnues. Une autopsie sera pratiquée ultérieurement.

"Georges le solitaire" ("El Solitario Jorge") avait été découverte en 1972 sur l'île de Pinta, alors que les scientifiques pensaient que cette espèce de tortue était éteinte depuis longtemps.

Des tentatives pour assurer sa reproduction avaient toutes échoué, malgré l'introduction dans son enclos de deux tortues femmelles, génétiquement proches, originaires de l'île d'Espanola, une autre île de l'archipel.

Les îles Galapagos, dans l'océan Pacifique, sont situées à environ 1.000 km des côtes sud-américaines et appartiennent à l'Equateur. Elles abritent une faune et une flore très variées.
 

Première publication : 25/06/2012

  • BIODIVERSITÉ

    Un rhinocéros de Sumatra est né, "un formidable cadeau pour la survie de l'espèce"

    En savoir plus

  • ENVIRONNEMENT

    Un département français au secours d'un parc naturel équatorien

    En savoir plus

  • BIODIVERSITÉ

    "Le tigre sauvage pourrait avoir disparu d’ici à 2022"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)