Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Irak : offensive irakienne et frappes américaines contre l'État islamique à Amerli

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

EUROPE

Antonis Samaras nomme un nouveau ministre des Finances

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/06/2012

Yannis Stournaras (photo) a été nommé ministre des Finances en remplacement de Vassilis Rapanos, qui a renoncé au poste pour raisons de santé. Proche du camp conservateur, ce technocrate aura à gérer un ministère clé en pleine crise économique.

AFP - L'économiste et ex-banquier Yannis Stournaras, 55 ans, ministre intérimaire sortant du Développement, a été nommé mardi au ministère clé des Finances, ont annoncé les services du Premier ministre Antonis Samaras dans un communiqué.

"A la suite d'une décision de M. Samaras, Yannis Stournaras, professeur d'économie à l'Université d'Athènes et directeur du centre de recherches du patronat grec (Iove), est nommé ministre des Finances", selon ce communiqué.

Proche du camp conservateur, M. Stournaras a été choisi par M. Samaras, après que Vassilis Rapanos, désigné initialement pour ce portefeuille par le Premier ministre, eut renoncé lundi à ses fonctions pour raisons de santé.

Pendant la période du gouvernement intérimaire nommé après les législatives du 6 mai, qui n'avaient pas débouché sur un gouvernement, M. Stournaras avait été nommé ministre du Développement.

Pro-européen, M. Stournaras avait été en tête du conseil économique du ministère des Finances (1994-2000), et participé aux negotiations préparatoires pour l'entrée de la Grèce dans la zone euro en 2001.

Il avait été membre du conseil d'administration de l'Organisme de la dette publique grecque (PDMA) entre 1998 et 2000 avant d'être nommé président de la Banque commerciale (Emporiki bank) entre 2000 et 2004 avant le rachat de cette dernière par le groupe français Crédit agricole.

Le refus de M. Rapanos d'assumer ses fonctions pour des raisons de santé, ainsi qu'une opération d'urgence le week-end de M. Samaras, quasiment hors d'état de gouverner pour une semaine, ont provoqué la confusion dans le nouveau gouvernement, six jours après sa formation.

En raison de l'incapacité de M. Samaras de se déplacer, la Grèce serait représentée au sommet européen à Bruxelles par son chef de l'Etat Carolos Papoulias, le ministre sortant intérimaire Georges Zanias, et le ministre adjoint aux Finances, Christos Staïkouras.

 

Première publication : 26/06/2012

  • GRÈCE

    Athènes demande plus de temps pour appliquer le plan d'austérité

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Antonis Samaras nomme un gouvernement de coalition dominé par la droite

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)