Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

EUROPE

Antonis Samaras nomme un nouveau ministre des Finances

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/06/2012

Yannis Stournaras (photo) a été nommé ministre des Finances en remplacement de Vassilis Rapanos, qui a renoncé au poste pour raisons de santé. Proche du camp conservateur, ce technocrate aura à gérer un ministère clé en pleine crise économique.

AFP - L'économiste et ex-banquier Yannis Stournaras, 55 ans, ministre intérimaire sortant du Développement, a été nommé mardi au ministère clé des Finances, ont annoncé les services du Premier ministre Antonis Samaras dans un communiqué.

"A la suite d'une décision de M. Samaras, Yannis Stournaras, professeur d'économie à l'Université d'Athènes et directeur du centre de recherches du patronat grec (Iove), est nommé ministre des Finances", selon ce communiqué.

Proche du camp conservateur, M. Stournaras a été choisi par M. Samaras, après que Vassilis Rapanos, désigné initialement pour ce portefeuille par le Premier ministre, eut renoncé lundi à ses fonctions pour raisons de santé.

Pendant la période du gouvernement intérimaire nommé après les législatives du 6 mai, qui n'avaient pas débouché sur un gouvernement, M. Stournaras avait été nommé ministre du Développement.

Pro-européen, M. Stournaras avait été en tête du conseil économique du ministère des Finances (1994-2000), et participé aux negotiations préparatoires pour l'entrée de la Grèce dans la zone euro en 2001.

Il avait été membre du conseil d'administration de l'Organisme de la dette publique grecque (PDMA) entre 1998 et 2000 avant d'être nommé président de la Banque commerciale (Emporiki bank) entre 2000 et 2004 avant le rachat de cette dernière par le groupe français Crédit agricole.

Le refus de M. Rapanos d'assumer ses fonctions pour des raisons de santé, ainsi qu'une opération d'urgence le week-end de M. Samaras, quasiment hors d'état de gouverner pour une semaine, ont provoqué la confusion dans le nouveau gouvernement, six jours après sa formation.

En raison de l'incapacité de M. Samaras de se déplacer, la Grèce serait représentée au sommet européen à Bruxelles par son chef de l'Etat Carolos Papoulias, le ministre sortant intérimaire Georges Zanias, et le ministre adjoint aux Finances, Christos Staïkouras.

 

Première publication : 26/06/2012

  • GRÈCE

    Athènes demande plus de temps pour appliquer le plan d'austérité

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Antonis Samaras nomme un gouvernement de coalition dominé par la droite

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)