Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "manoeuvres tactiques" de Mahmoud Abbas

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 2)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour de Wade à Dakar : la polémique enfle

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 1)

En savoir plus

  • En direct : Moscou lance des manœuvres militaires à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen pour violences

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

  • Le projet ferroviaire du grand Tunis remis sur les rails

    En savoir plus

  • RD Congo : plus de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Cinéma : “Noor”, le transsexuel pakistanais qui voulait redevenir un homme

    En savoir plus

  • Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • Ligue des champions : avantage pour le Real Madrid vainqueur du Bayern Munich

    En savoir plus

  • Pour Tony Blair, le véritable ennemi de l’Occident est l’islam radical

    En savoir plus

  • Thomas Piketty, l'économiste français superstar outre-Atlantique

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le réveil tardif de la France

    En savoir plus

Economie

Rajoy prévient que la pression des marchés devient intenable pour l'Espagne

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/06/2012

Le Président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a reconnu que les taux très élevés appliqués par les marchés aux obligations espagnoles rendaient le financement de l'économie du pays de plus en plus problématique.

AFP - Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a reconnu mercredi que le pays ne pouvait pas continuer "longtemps à se financer" aux taux actuels que lui imposent les marchés, inquiets de la situation des banques et des comptes publics.

"Il est très difficile de se financer aujourd'hui et ce sera pire si nous n'envoyons par un signal clair que nous prenons au sérieux" l'assainissement des finances publiques et la réduction du déficit, a-t-il ajouté.

L'Espagne s'est engagée à ramener son déficit public à 5,3% du PIB cette année, contre 8,9% en 2011.

Le taux que doit payer l'Espagne pour emprunter reste à des niveaux record, à plus de 6,8%, malgré l'offre d'aide de la zone euro, de cent milliards d'euros au maximum, aux banques du pays, fragilisées par leur exposition au secteur immobilier.

Mariano Rajoy rendait compte devant les députés des positions qu'il défendra lors du sommet européen jeudi et vendredi.

"Le sujet le plus urgent, c'est celui du financement", a-t-il lancé, ajoutant que cela "touche l'Espagne, l'Italie et d'autres pays, c'est pour cela que c'est un sujet de première importance".

"L'Italie, l'Espagne et d'autres allons essayer que des décisions soient prises" lors du sommet, a-t-il affirmé.

Le chef du gouvernement a réitéré son soutien à la création d'une union bancaire et budgétaire plus étroite au sein de la zone euro.

"Je vais demander une plus grande intégration européenne (...) et en particulier une union budgétaire et bancaire", a-t-il déclaré.

"Il faut des réponses européennes claires et convaincantes", a-t-il conclu.

Première publication : 27/06/2012

  • ESPAGNE

    L'agence Moody's abaisse la note de 28 banques espagnoles

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    L'Espagne demande une aide européenne pour sauver ses banques

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    Le délicat dossier espagnol s'invite au sommet du G20

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)