Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La fin du calvaire pour Peter Theo Curtis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls : le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu à Gaza : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Et si la gauche assouplissait les 35 heures ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

  • Kiev dénonce une invasion russe et en appelle à l'Otan

    En savoir plus

  • Israël-Palestine, Libye, Russie... Ce que préconise François Hollande

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

  • Erdogan débute son mandat présidentiel en Turquie

    En savoir plus

  • Matignon dément toute intention de toucher aux 35 heures

    En savoir plus

  • Michel Platini renonce à briguer la présidence de la Fifa

    En savoir plus

  • Trafic présumé de bébés : le président du Parlement a quitté le Niger

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

EUROPE

La zone euro et le Fonds monétaire international envisagent d'aider Chypre

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/06/2012

Le FMI et la zone euro se sont dits prêts à aider Chypre, qui a sollicité leur assistance financière pour soutenir son secteur bancaire en difficulté. Chypre est le cinquième pays de la zone euro à faire appel à une aide financière de l'UE.

AFP - La zone euro envisage de venir en aide à Chypre, en coordination avec le Fonds monétaire international qui a été également sollicité par Nicosie, a indiqué mercredi l'Eurogroupe dans un communiqué, sans donner d'informations sur le montant que pourrait atteindre l'aide.

"L'Eurogroupe reconnaît qu'un programme d'aide (pour Chypre) semble approprié à ce stade et envisage d'y répondre favorablement", ont indiqué les ministres des Finances de la zone euro à l'issue d'une conférence téléphonique mercredi.

Cette aide proviendra d'un fonds de secours de la zone euro, le FESF ou le MES (Mécanisme européen de stabilité) qui doit entrer en vigueur cet été.

Mais Chypre a également demandé de l'aide auprès du FMI et devrait bénéficier d'un programme de soutien sur le même modèle que la Grèce, l'Irlande ou le Portugal, associant soutien de l'UE et du FMI.

L'institution de Washington a confirmé avoir "reçu aujourd'hui une invitation des autorités chypriotes à participer à l'assistance financière extérieure destinée à limiter les risques pesant sur l'économie de Chypre", a indiqué sa directrice générale, Christine Lagarde, dans un court communiqué.

"Nous nous tenons prêts à nous joindre aux efforts de nos partenaires européens pour aider Chypre à revenir à une croissance économique stable et viable et à rendre à son secteur financier sa solidité", a-t-elle ajouté.

De son côté, l'Eurogroupe dit dans son communiqué attendre "une réponse rapide du FMI aux autorités chypriotes".

"Les ministres (des Finances de la zone euro) invitent la Commission en liaison avec la Banque centrale européenne, les autorités chypriotes et le FMI à se mettre d'accord sur un programme d'aide, incluant les besoins financiers du pays, et à prendre les mesures appropriées pour assurer la stabilité financière".

Chypre s'est officiellement résolue lundi à demander l'aide de l'Union européenne pour son secteur bancaire en difficulté, l'île méditerranéenne, membre de la zone euro, traversant une passe économique difficile alors qu'elle s'apprête à prendre la présidence semestrielle de l'UE le 1er juillet.

Chypre est le cinquième pays de l'UE à effectuer cette démarche auprès des autorités européennes, après la Grèce, l'Irlande, le Portugal et l'Espagne.

Le pays a envisagé un temps de demander l'aide de la Russie qui lui a déjà accordé un prêt d'un montant de 2,5 milliards d'euros pour couvrir ses besoins pour 2012. Mais cette information n'a pas été confirmée ou infirmée.

Nicosie a pris de plein fouet la crise économique et financière qui secoue la Grèce, son principal partenaire économique et culturel. Les difficultés du secteur bancaire sont donc un nouveau fardeau à porter pour les autorités.

Sans aide extérieure, les besoins financiers pour aider les banques chypriotes auraient pu faire passer le ratio dette/PIB au-delà de 100%, a souligné l'agence d'évaluation financière Fitch lundi.

 

Première publication : 27/06/2012

  • CHYPRE

    Chypre sollicite une aide financière de l'Union européenne

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Moody's classe Chypre au rang des emprunteurs à risque

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)