Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

EUROPE

La zone euro et le Fonds monétaire international envisagent d'aider Chypre

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/06/2012

Le FMI et la zone euro se sont dits prêts à aider Chypre, qui a sollicité leur assistance financière pour soutenir son secteur bancaire en difficulté. Chypre est le cinquième pays de la zone euro à faire appel à une aide financière de l'UE.

AFP - La zone euro envisage de venir en aide à Chypre, en coordination avec le Fonds monétaire international qui a été également sollicité par Nicosie, a indiqué mercredi l'Eurogroupe dans un communiqué, sans donner d'informations sur le montant que pourrait atteindre l'aide.

"L'Eurogroupe reconnaît qu'un programme d'aide (pour Chypre) semble approprié à ce stade et envisage d'y répondre favorablement", ont indiqué les ministres des Finances de la zone euro à l'issue d'une conférence téléphonique mercredi.

Cette aide proviendra d'un fonds de secours de la zone euro, le FESF ou le MES (Mécanisme européen de stabilité) qui doit entrer en vigueur cet été.

Mais Chypre a également demandé de l'aide auprès du FMI et devrait bénéficier d'un programme de soutien sur le même modèle que la Grèce, l'Irlande ou le Portugal, associant soutien de l'UE et du FMI.

L'institution de Washington a confirmé avoir "reçu aujourd'hui une invitation des autorités chypriotes à participer à l'assistance financière extérieure destinée à limiter les risques pesant sur l'économie de Chypre", a indiqué sa directrice générale, Christine Lagarde, dans un court communiqué.

"Nous nous tenons prêts à nous joindre aux efforts de nos partenaires européens pour aider Chypre à revenir à une croissance économique stable et viable et à rendre à son secteur financier sa solidité", a-t-elle ajouté.

De son côté, l'Eurogroupe dit dans son communiqué attendre "une réponse rapide du FMI aux autorités chypriotes".

"Les ministres (des Finances de la zone euro) invitent la Commission en liaison avec la Banque centrale européenne, les autorités chypriotes et le FMI à se mettre d'accord sur un programme d'aide, incluant les besoins financiers du pays, et à prendre les mesures appropriées pour assurer la stabilité financière".

Chypre s'est officiellement résolue lundi à demander l'aide de l'Union européenne pour son secteur bancaire en difficulté, l'île méditerranéenne, membre de la zone euro, traversant une passe économique difficile alors qu'elle s'apprête à prendre la présidence semestrielle de l'UE le 1er juillet.

Chypre est le cinquième pays de l'UE à effectuer cette démarche auprès des autorités européennes, après la Grèce, l'Irlande, le Portugal et l'Espagne.

Le pays a envisagé un temps de demander l'aide de la Russie qui lui a déjà accordé un prêt d'un montant de 2,5 milliards d'euros pour couvrir ses besoins pour 2012. Mais cette information n'a pas été confirmée ou infirmée.

Nicosie a pris de plein fouet la crise économique et financière qui secoue la Grèce, son principal partenaire économique et culturel. Les difficultés du secteur bancaire sont donc un nouveau fardeau à porter pour les autorités.

Sans aide extérieure, les besoins financiers pour aider les banques chypriotes auraient pu faire passer le ratio dette/PIB au-delà de 100%, a souligné l'agence d'évaluation financière Fitch lundi.

 

Première publication : 27/06/2012

  • CHYPRE

    Chypre sollicite une aide financière de l'Union européenne

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Moody's classe Chypre au rang des emprunteurs à risque

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)