Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

Amériques

Arrestation d'une cadre des Farc en lien avec l'enlèvement de Langlois

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/06/2012

La police colombienne a annoncé avoir capturé le 27 juin l'une des cadres du "Front 15", l’unité des Forces armées révolutionnaires de Colombie qui a revendiqué l'enlèvement du journaliste de France 24, Roméo Langlois, au mois d'avril dernier.

L’heure des représailles a-t-elle sonné pour les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) dans l’affaire Roméo Langlois ? Accusée d’avoir joué "un rôle déterminant" dans l’enlèvement du journaliste-reporter de FRANCE 24, Yedmy Sanchez Suarez, alias "Nury", a été arrêtée le 27 juin par la police colombienne. Les autorités du pays la présente comme un membre influent de la direction du "Front 15" de la guérilla marxiste, l'unité qui avait revendiqué la capture du journaliste, le 28 avril, dans le département de Caqueta, dans le sud du pays.

 
"C'est elle qui a géré l'aspect politique et médiatique de l'enlèvement de Langlois. Elle a une grande expérience dans la manipulation des masses et est chargée de l’endoctrinement des nouvelles recrues", a précisé le colonel Carlos Alberto Vargas Rodriguez à la presse nationale.
 
"Provocation manifeste"
 
Âgée de 33 ans et surnommée "La Pelusa", autrement dit "La Poilue", Yedmy Sanchez Suarez est le premier membre des Farc interpellé dans le cadre de cette affaire. Roméo Langlois indique toutefois qu’il n’a pas souvenir de l’avoir croisée pendant sa captivité (du 28 avril au 30 mai), mais il précise qu’une femme appartenant aux Farc a filmé sa première "interview", le jour même de sa capture.
 
Toujours est-il que l’arrestation de "Nury" ne sera sans doute pas la seule. "La mise en scène de la libération de Roméo, au cours de laquelle "Jairo" Martinez, un cadre historique et recherché des Farc est réapparu en public, aux côté de l’émissaire de François Hollande de surcroît, a été perçue comme une provocation manifeste par les autorités, déjà humiliées par le fiasco de l’opération militaire qui a coûté la vie à 4 soldats et dans laquelle le journaliste avait été enlevé. Dès lors, les Farc devaient s’attendre à une vague de représailles", explique Loïck Berrou, chef du service international de l’Audiovisuel extérieur de France (AEF) qui a suivi de près le déroulement de l'affaire Roméo Langlois.

 

Première publication : 28/06/2012

  • COLOMBIE

    Roméo Langlois raconte sa détention chez les Farc

    En savoir plus

  • COLOMBIE

    Libéré par les Farc mercredi, Roméo Langlois est arrivé à Paris

    En savoir plus

  • COLOMBIE

    Le journaliste de FRANCE 24 Roméo Langlois a été libéré

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)