Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

Sports

Laurent Blanc sera fixé sur son avenir d'ici 48 heures

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/06/2012

À l'issue de leur entretien jeudi, le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, et l'entraîneur des Bleus, Laurent Blanc, ont convenu de se laisser 48 heures de réflexion quant à l'avenir de ce dernier.

REUTERS - Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, et Laurent Blanc se sont rencontrés jeudi et ont décidé de s’accorder un délai de réflexion supplémentaire de 48 heures quant à l’avenir du sélectionneur des Bleus.

Le contrat de Laurent Blanc, qui a respecté l’objectif que lui avait fixé le patron du football français de se qualifier pour les quarts de finale de l’Euro 2012, expire samedi.

"On s’est donné 48 heures de réflexion supplémentaire. On a beaucoup de points de vue communs", a déclaré à la presse l’ancien entraîneur de Bordeaux après son entrevue avec Noël Le Graët au siège de la FFF, qui a duré plusieurs heures.

"On ne s’est pas arrêté sur une décision. On va se reparler dans le week-end", a ajouté Laurent Blanc.

Le parcours sportif en demi-teinte des Bleus à l’Euro, et surtout la polémique née dans l’opinion publique au sujet du comportement de plusieurs joueurs rendent les tractations délicates. Un autre point d’achoppement porte sur le staff de Laurent Blanc, que Noël Le Graët juge pléthorique et coûteux.

Première publication : 28/06/2012

  • FOOTBALL

    Euro-2012 : la défaite contre la Suède fait des vagues dans le vestiaire tricolore

    En savoir plus

  • EURO-2012

    Laurent Blanc : partira, partira pas ?

    En savoir plus

  • EURO-2012

    Les tweets de rédemption de Samir Nasri

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)