Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Asie - pacifique

Hu Jintao aux festivités du 15e anniversaire de la rétrocession à la Chine

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/06/2012

Le président chinois Hu Jintao s'est rendu, ce vendredi, à Hong Kong pour y célébrer le 15e anniversaire du retour de l'ancienne colonie britannique dans le giron de la Chine. Son dernier déplacement sur place datait d'il y a cinq ans.

AFP - Le président chinois Hu Jintao est arrivé vendredi à Hong Kong pour participer aux cérémonies du 15e anniversaire du retour de l'ancienne colonie britannique dans le giron de la Chine, alors que la méfiance des HongKongais reste vive à l'égard de la mère-patrie.

Il s'agira de la dernière visite de Hu Jintao, qui doit laisser son poste à l'automne prochain, dans le cadre des changements au sommet de l'Etat chinois se produisant une fois tous les dix ans.

"Je suis très heureux d'être à nouveau à Hong Kong, après cinq ans", a déclaré Hu lors de son arrivée, entouré de hauts responsables de ce territoire du sud de la Chine.

Hong Kong a connu des développements "significatifs" depuis le retour à la Chine le 1er juillet 1997, a déclaré le président. Il a estimé que le principe "Un pays, deux systèmes", mis en avant par Pékin pour rassurer la population il y a 15 ans, avait fonctionné.

Selon ce principe, Hong Kong a le statut d'une région semi-autonome. Le territoire a conservé sa monnaie (le dollar de Hong Kong, accroché au dollar américain), son propre système judiciaire, et surtout une liberté dans la presse et la parole inconnue sur le continent.

"Lors des deux prochains jours, j'espère pouvoir marcher, voir et sentir personnellement le développement de Hong Kong, comprendre la vie et les attentes" des sept millions d'habitants du territoire, a-t-il ajouté.

Le président, dont la dernière visiste à Hong Kong date de 2007, pour les cérémonies du dixième anniversaire, a appelé à l'unité entre les HongKongais et leurs voisins du continent.

"Le gouvernement central aimerait utiliser l'expérience précieuse des quinze dernières années, emmagasinée par les gens de tous les horizons de Hong Kong pour être unis et continuer de promouvoir la pratique du +Un pays, deux systèmes+", a déclaré Hu.

Le programme de la visite de trois jours n'a pas été communiqué mais il devrait être présent lors de la cérémonie d'inauguration dimanche du nouveau chef de l'exécutif, Leung Chun-ying, élu au printemps par un comité électoral, qui prend ses consignes auprès de Pékin.

Le président devrait également annoncer des mesures pour renforcer la coopération économique entre Hong Kong et Pékin. La Chine tente notamment depuis plusieurs mois d'utiliser Hong Kong comme terrain d'essai pour une internationalisation de sa devise, le yuan.

Malgré l'intégration économique grandissante entre Hong Kong et la Chine, et le soutien économique apporté par le continent au territoire lors des crises des années passées (crise sanitaire du SARS en 2003, crise économique de 2008), la méfiance reste de règle chez les HongKongais.

Des milliers de citoyens sont ainsi attendus dans les rues dimanche pour manifester contre les entorses à la démocratie et l'intervention de Pékin dans les affaires locales.

Des plaintes se multiplient à propos des très sévères mesures de sécurité mises en place pour la visite de Hu. L'an dernier, la visite d'un autre dignitaire chinois, le vice-Premier ministre Li Keqiang avait été saluée par des manifestations et les interventions policières vivement critiquées par la presse et les manifestants.

Première publication : 29/06/2012

Comments

COMMENTAIRE(S)