Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Pour une Europe du peuple"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

FRANCE

Une loi autorisant le mariage homosexuel sera votée en 2013

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/06/2012

Le gouvernement a confirmé qu'il allait mettre en place d'ici un an une loi autorisant le mariage et l'adoption pour les couples homosexuels. Cette mesure avait été annoncée par François Hollande durant la campagne présidentielle.

REUTERS - Une loi autorisant le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe, promise par François Hollande pendant la campagne présidentielle, sera votée d'ici le premier semestre de 2013, confirme vendredi la ministre déléguée à la famille.

Ce texte de loi pourrait également inclure un volet sur le statut juridique des tiers qui participent à l'éducation des enfants, précise Dominique Bertinotti.

"Nous avons la volonté de réaliser cet engagement relatif au mariage et à l'adoption pour tous, l'engagement 31 de François Hollande, qui figure dans son calendrier du changement, au premier semestre 2013", dit-elle dans un entretien au Parisien.

"Même si c'est un peu long, la loi est notre engagement et, je le crois, elle sera votée en 2013", ajoute-t-elle, indiquant qu'avant de présenter un texte au Parlement, le gouvernement devra consulter pour avis le Conseil supérieur de l'adoption et le Conseil d'Etat.

Nicolas Sarkozy s'était dit hostile au mariage homosexuel pendant la campagne présidentielle, lui préférant un "pacs" qui puisse faire l'objet d'une cérémonie en mairie.

La député européenne UMP Rachida Dati a toutefois estimé vendredi que le parti de droite n'avait "jamais dit non" au mariage homosexuel.

"Que les personnes du même sexe qui vivent ensemble souhaitent avoir les mêmes droits que les couples hétérosexuels, c'est une évidence, c'est normal", a-t-elle dit sur BFM-TV et RMC, ajoutant qu'il ne fallait pas séparer les débats sur le mariage et l'adoption.

Le mariage homosexuel est approuvé par 63% des Français, d'après un sondage BVA publié en janvier.

Première publication : 29/06/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Barack Obama se déclare favorable au mariage homosexuel

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    Mariage homosexuel : Nicolas Sarkozy risque-t-il de perdre son électorat gay ?

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le débat sur le mariage homosexuel relancé à l'Assemblée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)