Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Sports

Le Slovaque Peter Sagan remporte la 1ère étape du Tour de France

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/07/2012

Lors de la première étape du Tour de France courue ce dimanche à Seraing en Belgique, le Slovaque Peter Sagan est arrivé premier devant le Suisse Fabian Cancellara, maillot jaune et vainqueur du prologue la veille.

AFP - Le jeune Slovaque Peter Sagan (Liquigas) a réalisé des débuts triomphants dans le Tour de France en remportant la 1re étape, dimanche dans la ville belge de Seraing.

Sagan, 22 ans, a devancé le Suisse Fabian Cancellara (RadioShack) qui a conservé le maillot jaune de leader, et le Norvégien Edvald Boasson Hagen.

Sagan et Cancellara se sont dégagés dans la côte menant au dernier kilomètre, au plus fort de la pente, sans que leurs poursuivants (Evans, Van den Broeck) parviennent à garder le contact.

Seul Boasson Hagen a réussi à revenir avant que la tête du peloton se rapproche sur le faux-plat final pour terminer dans le sillage du trio de tête.

Sagan a gardé son sang-froid pour laisser Cancellara assumer le travail avant de le déborder dans les 100 derniers mètres.

Le champion de Slovaquie, qui est le deuxième plus jeune coureur du peloton du Tour après le Français Thibaut Pinot, a enlevé notamment cette saison cinq étapes du Tour de Californie et quatre étapes du récent Tour de Suisse.

Dans cette étape de 198 kilomètres, sous un ciel très nuageux, une échappée de six coureurs a été lancée dès le départ sur le parcours tracé en boucle dans les Ardennes, au sud de Liège.

Le groupe qui comprenait quatre Français, Nicolas Edet, Anthony Delaplace, Maxime Bouet et Yohann Gène, le Danois Michael Morkov et l'Espagnol Pablo Urtasun, a été contrôlé à distance par les coéquipiers de Cancellara.

L'écart maximal a plafonné à moins de cinq minutes (Km 42). Au fil de la succession des côtes de 4e catégorie, Morkov s'est assuré le maillot à pois du meilleur grimpeur avant que la jonction se réalise à 8 kilomètres de l'arrivée.

Dans le final mené à toute allure, les équipiers du Belge Jurgen Van den Broeck et ceux de l'Australien Simon Gerrans ont durci l'allure jusqu'aux premières rampes de la montée vers l'arrivée. Jusqu'à l'attaque de Cancellara, à 1500 mètres de la ligne.

En début d'étape, le champion du monde du contre-la-montre, Tony Martin, a chuté au lendemain de sa mésaventure du prologue (crevaison). Le coureur allemand, qui a poursuivi la course, s'est plaint notamment d'un poignet.

Plusieurs chutes se sont produites dans les 25 derniers kilomètres. La première a concerné quatre coureurs (L. L. Sanchez, Rojas, Karpets, Rogers), la seconde a retardé l'Espagnol Alejandro Valverde et le Belge Maxime Monfort qui ont pu reprendre place ensuite dans le peloton.

Première publication : 01/07/2012

  • CYCLISME

    Le Suisse Fabian Cancellara remporte le prologue du Tour de France

    En savoir plus

  • TOUR DE FRANCE

    Le Britannique Bradley Wiggins endosse le maillot de favori

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Le Luxembourgeois Andy Schleck forfait pour le Tour de France 2012

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)