Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

PIB : la richesse se fait tirer le portrait

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

François Fillon est-il le "Thatcher français" ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Pascal Elbé

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le renoncement de François Hollande est-il un aveu d'échec ?

En savoir plus

FOCUS

Autriche : Qui est Norbert Hofer, le nouveau visage du parti d'extrême droite ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hommage à Ousmane Sow, l'artiste des ethnies

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dix ans de France 24 : dans les coulisses de la chaîne

En savoir plus

MODE

Mode masculine : florilège des collections hiver 2016-2017

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Au revoir"

En savoir plus

EUROPE

En Islande, le président Grimsson a été réélu pour un cinquième mandat

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/07/2012

Samedi, le président sortant Olafur Ragnar Grimsson a remporté l'élection présidentielle pour la cinquième fois. Un record pour cette fonction qui est toutefois purement honorifique, le pouvoir exécutif étant exercé par le gouvernement.

AFP - Olafur Ragnar Grimsson, qui briguait un cinquième mandat, a été réélu samedi président d'Islande, selon des résultats officiels partiels annoncés dans la nuit de samedi à dimanche.

Après dépouillement des bulletins de vote dans cinq des six circonscriptions électorales, le chef de l'Etat sortant obtient 52,5%, contre 33,2% pour son adversaire Thora Arnorsdottir, une journaliste de télévision de 37 ans sans expérience politique.

Quelque 236.000 Islandais étaient inscrits pour voter entre 09h00 et 22h00 GMT.

A 69 ans, M. Grimsson avait affirmé en janvier qu'il ne se présenterait pas pour un cinquième mandat de quatre ans et les sondages laissaient prévoir une victoire de Mme Arnorsdottir. Mais en mars, une pétition signée par plus de 30.000 Islandais - soit environ 10% de la population - a plébiscité le président sortant, le poussant à se déclarer finalement candidat à sa réélection.

Peu après la fermeture des bureaux de vote, Mme Arnorsdottir a reconnu sa défaite devant les caméras de la chaîne de télévision publique RUV.

Olafur Ragnar Grimsson occupe depuis 1996 cette fonction purement honorifique, le pouvoir exécutif étant exercé par le gouvernement.

Au cours de la campagne électorale, Mme Arnorsdottir avait appelé au changement après les 16 années de présidence de M. Grimsson. Elle milite pour le droit des femmes et s'inscrit dans la lignée de femmes islandaises occupant de hautes responsabilités: Vigdis Finnbogadottir a été la première femme de la planète a être démocratiquement élue présidente (1980-1996), le Premier ministre social-démocrate Johanna Sigurdardottir est ouvertement homosexuelle et l'Eglise islandaise vient d'ordonner sa première femme archevêque.

Ancien ministre des Finances, M. Grimsson présente la particularité d'avoir obtenu cinq mandats successifs en n'ayant gagné que trois élections présidentielles: en 2000 et 2008 il était le seul candidat et avait été reconduit sans scrutin.

L'Islande a eu cinq présidents depuis qu'elle a obtenu du Danemark son indépendance en 1944, et trois d'entre eux ont rempli quatre mandats.
 

Première publication : 01/07/2012

  • PRÉSIDENTIELLE ISLANDAISE

    L'Islande est sur le point de donner tous les pouvoirs aux femmes

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    Geir Haarde, bouc émissaire de la crise financière islandaise ?

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    Le remède islandais à la crise, un modèle pour la zone euro ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)